Lea Nagy, Le chaos en spectacle

Rattra­per la lumière

Plutôt que faire dor­mir au tré­fonds des rêves, Léa Nagy rap­pelle que sous l’écume des jours quelqu’un est repris dans l’écart entre le songe et le réel. Son mixage est ici pro­fond, com­plexe.
A tra­vers les méta­mor­phoses opé­rées par la jeune auteure sur­git la plus cruelle soli­tude et de la plus fan­tas­tique com­mu­nion. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Daisy Sane, Daydreamer

Le rêve qui nous recueille

Jodie Rudaz — sous le nom de Daisy Sane -  vient de fina­li­ser son pro­jet musi­cal solo com­mencé pen­dant ses études en arts visuels à l’ECAL de Lau­sanne.
Elle s’y fait voya­geuse, affirme ses contra­dic­tions et n’hésite pas à plai­der cou­pable. Le tout en recueillant le rêve que nous cher­chions sans le savoir. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Dossier 1984 (G. Orwell), partie II– C. L’abrutissement des prolétaires

lire la par­tie précédente

C. L’abrutissement des prolétaires

A contra­rio de cette étroite sur­veillance des deux classes supé­rieures, l’abrutissement de la masse pro­lé­ta­rienne n’est pas obtenu par le contrôle de la pen­sée et le décer­ve­lage dog­ma­tique, mais par l’animalisation et l’acceptation de la délin­quance. En effet, dans la mesure où les pro­lé­taires, dure­ment asser­vis, n’ont pas le temps ni les moyens de la réflexion, leur abru­tis­se­ment est obtenu plus sim­ple­ment par un relâ­che­ment de l’autorité et une per­mis­si­vité concer­nant leurs ins­tincts les plus vils. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Dossiers

Olivier Maulin, Le Temps des loups

Quand des bras-cassés se déchaînent

Les trois frères Gros­di­dier occupent la ferme-auberge de leurs parents. Ils l’ont lais­sée à l’abandon. Seul Jean-Didier occupe un emploi à temps par­tiel. Jean-Mo, l’aîné, est un abruti dou­blé d’un fai­néant. Le ben­ja­min, Jean-Jean, est un poète-rêveur qui veut ouvrir un palace pour mil­liar­daires sur une île pri­vée. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller

Toni Meneguzzo, Diptych (exposition)

Féeries gla­cées

Les Pola­roids repré­sentent la véri­table marque de fabrique du tra­vail et de la car­rière de Toni Mene­guzzo. Ils mettent en valeur l’importante contri­bu­tion de l’artiste à la pho­to­gra­phie de mode. Mais pas seule­ment.
Il est devenu l’interprète ori­gi­nal de grandes icônes de la beauté et de la culture : des-modèles de cam­pagnes publi­ci­taires des marques les plus célèbres des années 80 et 90, aux visages éthé­rés des femmes japo­naises qu’il a ren­con­trées au cours de ses nom­breux voyages. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Echos d'Italie / Echi dell'Italia