Patrick Chemin, Percussions de l’instant

La vie en miettes

Cassant la chro­no­lo­gie qui trop sou­vent per­met au “dis­cours” de se pour­suivre, Patrick Che­min remonte — en la démon­tant — son his­toire.
La mémoire jouant de ses errances, l’auteur tor­pille le temps par une telle cir­cu­la­tion aléa­toire. Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Poésie

Claire Cantais, Jours sauvages

L’appren­tis­sage de la survie…

La roman­cière semble très inté­res­sée par les sujets qui traitent d’un retour à la terre. Les stages dénom­més L’art de vivre dans les bois se mul­ti­plient pour répondre à une ten­ta­tive de rap­pro­che­ment de l’Homme vers la nature.
D’où l’idée de plon­ger un petit groupe d’adolescents cita­dins dans un uni­vers qui leur est pra­ti­que­ment inconnu et de suivre l’évolution pos­sible des dif­fé­rents membres. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Jeunesse

Fred Vargas, L’humanité en péril. Virons de bord, toute !

Pouvons-nous vrai­ment changer ? 

Fred Var­gas ne nous avait pas habi­tués à ce genre de récit. Exit l’imaginaire. Bien­ve­nue dans une réa­lité gla­çante qui n’a rien à envier aux pires dys­to­pies. Cette fois, elle n’a pas décidé de dis­traire son lec­to­rat.
Elle a décidé de l’informer et de l’avertir du péril qu’encoure l’humanité si nous ne chan­geons pas de cap ; celui que nous avons emprunté, depuis l’avènement de la révo­lu­tion thermo-industrielle, pour pro­duire, pour consom­mer et, fina­le­ment, pour façon­ner notre exis­tence. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Yves Ternon, L’Empire ottoman. Le déclin, la chute, l’effacement

L’empire otto­man d’hier et peut-être d’aujourd’hui

On lira avec un double inté­rêt le très dense livre d’Yves Ter­non sur le lent déclin et la dis­pa­ri­tion de l’Empire otto­man. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Simon Senn, Be Arielle F

L’arti­fice et l’apparence

Simon Senn a acheté la réplique digi­tale d’Arielle F sur le site “3dscanstore.com” pour 10 dol­lars et la licence d’un tel “objet” vir­tuel lui offre une quasi-totale liberté avec celui-ci.” Il a la poli­tesse de le signi­fier à Arielle. Mais très vite il uti­lise sur scène ce double.
Il  rentre dans sa peau avec en pré­am­bule l’injonction de Sha­kes­peare dans La Tem­pête : “Ses os sont deve­nus corail / Perles sont ses yeux /Rien de lui ne dis­pa­raî­tra / Mais il est changé / En quelque chose de beau et d’étrange”. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Poésie, Science-fiction/ Fantastique etc., Théâtre