Ionut Caragea, Mon amour abyssal

Ionuţ Cara­gea : l’homme par­tagé ou la pluie d’été

Ionuţ Cara­gea reste celui qui va devant mais qui ne peut s’empêcher de regar­der un passé immé­mo­rial fait de gouffres amers. Est-ce la meilleure manière d’avancer ? Pas sûr. Mais la quête poé­tique n’en est que plus riche car tor­tu­rée. Cet immense poème d’amour en hom­mage à la beauté de l’aimée, la pro­fon­deur de son âme et de son visage migra­teur n’empêche pas les jeux d’ombres et de lumière.
L’élue semble là depuis tou­jours mais cela n’empêche pas au poète de rou­vrir ses bles­sures d’une sorte d’incomplétude exis­ten­tielle face à ce qu’il éprouve et a connu.

Tel Sisyphe, il roule dans les songes et les cendres, les villes et les mon­tagnes. Dans la fra­ter­nité d’un manque d’espérance, d’une soli­tude et d’une mélan­co­lie qui le hantent même s’il entend la rumeur du fleuve-corps de l’aimée. Avec elle, il connaît une ten­dresse étrange et son mys­tère de femme. Mais l’auteur reste néan­moins empli de doutes et d’incertitudes. Il évoque son impuis­sance créa­trice (toute rela­tive), ses révoltes et ses rêves, sa longue insom­nie face aux « cra­chats » de ceux qui ne le com­prennent pas.
Néan­moins, il leur par­donne par avance, tant il connaît lui-même les affres de l’errance.

Grâce aux mains mémoire et au regard d’aurore de celle qui par­tage son exis­tence, il est sou­dain proche d’une acmé. Mais il en demeure par­fois éloi­gné car il éprouve un poids de flammes et de ténèbres. L’aimée est sa fable.
Il reste son homme d’amour mais malade d’une angoisse exis­ten­tielle qui rôde tou­jours dans les marges de la féli­cité et qui jaillit en des images rémi­nis­cences venues des temps les plus pro­fonds et christiques.

jean-paul gavard-perret

Ionut Cara­gea, Mon amour abys­sal, Édi­tions Stel­la­ma­ris, Brest, 2018, 86 p.

Leave a Comment

Filed under Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>