Camille Vivier, Twist

Réalité de l’indicible

Seules, pour Camille Vivier, les femmes sont à sau­ver et sol­vables. Mais leurs pho­tos brin­gue­balent à sou­hait entre divers états et c’est ce qui fait le charme de ce livre. Sans l’humour, il serait presque angois­sant. Mais la créa­trice fait bien plus que sau­ver les meubles là où pour­tant tout pour­rait sem­bler oppres­sant.
Existe un balan­ce­ment de la fas­ci­na­tion de l’ici et l’ailleurs. La per­cep­tion ren­voie à une pen­sée ou à une rêve­rie que la pho­to­graphe ne se contente de ramas­ser mais anime. L’imaginaire devient l’expression d’une réa­lité jamais vécue telle quelle.
Dès lors, cette fabri­ca­tion de sens prend des aspects très spé­ci­fiques. Elle échappe aux caté­go­ries admises dans la mesure où nous sommes confron­tés, par divers “twist”, à un ima­gi­naire para­doxal à beau­coup d’égards.

L’aven­ture du corps est d’abord une aven­ture du lan­gage. Ce der­nier donne une réa­lité à l’indicible et inau­gure tou­jours de nou­veaux rap­ports avec le corps et ce qui l’entoure. A ce titre, l’univers de Camille Vivier n’est pas un uni­vers sym­bo­lique mais de la pure image. L’artiste n’y voit pas un signe déva­lué mais son contraire.
Chaque photo détient un essen­tiel et spon­tané pou­voir de reten­tis­se­ment qu’il faut craindre mais où il convient tout autant de se noyer.

jean-paul gavard-perret

Camille Vivier, Twist, Ideas Book, 2019.

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

One Response to Camille Vivier, Twist

  1. Jeanne

    Good ideas! Body words anyw­here out of the world.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>