Davide Cali & Ronan Badel, The Bacon Brothers : Retour en Amérique

Back the USA !

Davide Cali & Ronan Badel pro­posent dans un album enjoué aux jolis tons pas­tels une ver­sion humo­ris­tique et mélo­dique des Trois petits cochons : membres du mythique groupe Les Bacon Bro­thers, Smo­key, Angus et Pinky appa­raissent en effet comme des musi­ciens dans l’âme, pour qui le rock fut une seconde peau, qui, après s’être lais­sés allés pen­dant 20 ans, décident de reprendre du ser­vice sur les recom­man­da­tions pres­santes de leur agent au cigare entê­tant et aux dents longues …Wolf.
Le pré­texte de ce groupe reformé pour la bonne cause et qui entame une tour­née triom­phale en com­men­çant par les Etats-Unis per­met de déve­lop­per un fort tou­ris­tique road –pig-trip de New York à San Fran­cisco en pas­sant par Miami et Den­ver, le tout au son du rock’n roll : le voyage pré­sente ainsi de hauts lieux des States sur fond de clins d’oeil liés aux per­son­nages ren­con­trés ( Piggy Pop, Por­ce­lina Jolie, Lard Swi­ne­feld etc.). Le jeune lec­teur avide de décou­vrir les spé­cia­li­tés de ces grandes villes amé­ri­caines peut même le faire en écou­tant le  tube des Bacon Bro­thers mis à sa disposition !

Dédié à l’âge d’or des États-Unis, l’ensemble se lit agréa­ble­ment de par des pages aérées avec par­fois des effets de dis­tor­sion enfan­tins inté­res­sants (la Cadillac très très éti­réeeee du loup tout du long de l’album, p.19 à Miami, p. 20 à La Nouvelle-Orléans) mais l’on peut regret­ter que l’histoire des trois petits cochons et du loup ne soit pas ici davan­tage creu­sée ou mise an abyme par rap­port au conte ori­gi­naire : cet opus qui devrait valoir comme album d’exposition n’installe en fait pas grand chose du point de vue scé­na­ris­tique dans les rela­tions entre les pro­ta­go­nistes.
Ne sachant pas trop en défi­ni­tive si cette quête ini­tia­tique (sous l’égide des ren­vois au mys­té­rieux colo­nel Chip­man) est du lard ou du cochon, l’adulte qui est le géni­teur de l’enfant reste sur sa faim en se disant que l’idée ini­tiale n’est pas aussi exploi­tée ou revi­si­tée qu’elle aurait pu l’être : pour reprendre les Paroles de l’Evangile (saint Mathieu, VII, 6), « mar­ga­ri­tas ante porcos ».

fre­de­ric grolleau

Davide Cali & Ronan Badel, The Bacon Bro­thers : Retour en Amé­rique, Abc Melody, 2016, Albums 6–9 ans, 32 p. — 14,00 €.

 

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée, Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>