Constance Chlore avec Paul Nougé, Il faut penser à travers tout

Dialogue

Ce petit mais pré­cieux livre ras­semble le poème docu­men­taire A petit pas autour de Paul Nougé et par frag­ments de Constance Chlore et La Mes­sa­gère & les objets bou­le­ver­sants de Paul Nougé.

Entre le poète sur­réa­liste belge qui pra­ti­qua le détour­ne­ment, le pas­tiche, le remo­de­lage, etc. et sa jeune consœur aux “che­veux rebelles de cor­beau” et dont le métier de bio­chi­miste a déteint sur son tra­vail lit­té­raire, l’osmose est totale.

Les deux déve­loppent la vertu sub­ver­sive qui oblige à pas­ser outre les idées reçues.
Force est de suivre une écri­ture et la pen­sée qu’elle émet, les deux (là où la part la plus belle est lais­sée à l’aîné) poussent le lan­gage dans ses retran­che­ments pour réduire l’écart (grand) entre ce qui se dit et se pense.

Cons­tance Chlore est tou­jours à la hau­teur d’un tel “père” dont elle épouse (jamais inces­tueu­se­ment) la volonté de pal­per l’invisible et de trou­bler tout ce que nous croyons affir­mer haut et fort en ce qui concerne l’amour, l’action — mais pas seulement.

Les deux ont prouvé ou prouvent une obs­ti­na­tion à ne par­ler que dans la soli­tude.
En un double iso­le­ment, deux révoltes se répondent en marges et frag­ments où Nougé se redé­couvre au som­met de sa pen­sée concrète que ses écrits cristallisent.

jean-paul gavard-perret

Constance Chlore avec Paul Nougé, Il faut pen­ser à tra­vers tout, Book­leg, Etter­beek (Bel­gique), 2022, 52 p. — 3,00 €.

Leave a Comment

Filed under Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>