Philippe Jaccottet, Avec André Dhôtel

L’ami­tié en cascade

Philippe Jac­cot­tet est un des rares poètes et écri­vains à avoir défendu et illus­tré l’importance l’oeuvre d’André Dhô­tel : “tan­tôt il a quelque chose du peintre chi­nois de jadis, tout occupé à demeu­rer immo­bile pour sai­sir, au bout de longues années d’humble contem­pla­tion, la vérité d’une mon­tagne, d’une brume, d’un roseau ; tan­tôt il me fait pen­ser au contraire à cer­tains roman­tiques alle­mands, tou­jours en mou­ve­ment à la recherche d’une lumière fuyante” écrivait-il pour mon­trer l’originalité d’un auteur qui est bien plus qu’un petit maître.

Il est vrai que celui-ci fut un modeste. Ce qui lui donna la capa­cité de sou­li­gner le mer­veilleux quo­ti­dien ou le goût pour les choses de cam­pagne.
Se com­prend alors faci­le­ment ce qui rap­pro­chait les deux créa­teurs et leurs oeuvres. Ils furent en cor­res­pon­dance pen­dant une tren­taine d’années et le poète lui consa­cra plu­sieurs textes cri­tiques dont les neuf essen­tiels sont réunis ici.

Pour les deux, au com­men­ce­ment n’était pas le Verbe mais le réel.
Mais le verbe garde le der­nier mot.

jean-paul gavard-perret

Phi­lippe Jac­cot­tet, Avec André Dhô­tel, Choix de textes cri­tiques et cor­res­pon­dance, Illus­tra­tions d’Anne-Marie Jac­cot­tet, Fata Mor­gana, Font­froide le Haut, 2022, 112 p. — 18,00 €.

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies, Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>