Violaine Huisman, Rose désert (Rentrée littéraire 2019)

Nouvel éveil 

Après un pre­mier roman qui racon­tait l’amour incon­di­tion­nel liant une mère à ses filles et ce, en dépit de ses fêlures et sa défaillance, Vio­laine Huis­man s’éloigne à peine de l’autobiographie et conserve une écri­ture poé­tique mais tout autant abrupte.
Les femmes y affirment une nou­velle fois le droit à une vie rêvée, à la liberté.

Pour oublier un immense cha­grin d’amour et à l’approche de la tren­taine, Vio­laine décide de tra­ver­ser le désert, du Maroc au Séné­gal. Ce qui n’est pas sans poser cer­tains pro­blèmes. A une amie elle demande : « C’est pas dan­ge­reux par là-bas? À ton avis, bibi?  Je n’étais pas vrai­ment au cou­rant du conflit au Sahara occi­den­tal avant de tra­ver­ser la région en auto­car. L’ampleur des pro­blèmes de ter­ro­risme dans cette zone du pays n’est pas non plus notoire, si?”.
Mais la déci­sion est prise.

Un nou­vel éveil va avoir lieu. Et un sujet intime s’impose et s’expose pour une nou­velle “édu­ca­tion” sen­ti­men­tale. Mais pas seule­ment.  Por­traits et pay­sages s’imposent dans leurs seg­men­ta­tions.
Celles-ci ne sont pas là pour défaire : elles assemblent les êtres humains croi­sés chaque jour et dont la diver­sité crée une com­mu­nauté au sein d’impression vivantes. Elles donnent à la prose de l’auteure un charme et une force particulière.

Violaine Huis­man y confirme tout son talent.

jean-paul gavard-perret

Vio­laine Huis­man , Rose désert, Gal­li­mard, collec­tion Blanche, 2019.

Leave a Comment

Filed under Romans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>