Eric Auvray, Tourner la page / Hamlet Divague

Exer­cice de haute voltige

Les héros de Eric Auvray ont envie d’en finir, voire de chan­ger de cap et ce, de manière plus ou moins radi­cale. L’un — vou­lant retrou­ver “l’objet” aimé — devient le sujet d’une nar­ra­tion éche­ve­lée.
Tout déba­roule et vrom­bit avec des visions de ter­reur, un flot ver­bal avec par­fois des inci­dences peut-être inutiles sinon pour créer un répit (si l’on peut dire) dans ce magma volon­tai­re­ment non ponc­tué afin d’accentuer l’effet d’emportement.

L’autre est inté­gré dans une sorte de pièce ou de réci­ta­tif là où est convo­quée l’ombre du Ham­let sha­kes­pea­rien. Il existe là comme du théâtre et son com­men­taire dans un mixage de style entre le haut style et un lan­gage volon­tai­re­ment plus relâ­ché, his­toire de mettre à mal les mythes du passé et rebon­dir des­sus his­toire d’en rire — là où la para­bole en son “idiome d’égout” est pro­pice à des dithy­rambes hors de leurs gonds dans une “mixed up confu­sion” éla­bo­rée entre divers temps où le théâtre rejoint le cinéma et le road movie du rock-and roll dans des jouis­sives erreurs de programmation.

Jouer de la créa­tion et de son com­men­taire conti­nuel dans le même ton­neau n’est pas simple, c’est même un exer­cice de haute vol­tige et une valse à mille temps qui va ici du patro­nage Ver­mot à des délires des lyres.
Bref, existent là bien des fan­tômes en cam­pagne danoise ou auto­route du soleil dou­teuse. Ils sortent des fosses com­munes pour mieux y retour­ner. Mais avant, il existe de beaux tours de piste.

jean-paul gavard-perret

Eric Auvray, Tour­ner la page / Ham­let Divague, coll. 25, Ate­lier de l’Agneau, St Quen­tin de Caplong, avril 2021, 90 p.- 17, 00 €.

9 Comments

Filed under Poésie, Théâtre

9 Responses to Eric Auvray, Tourner la page / Hamlet Divague

  1. Sophie Dezen

    Merci pour cet article qui m’a donné très envie de lire ce livre.
    Je n’ai pas été déçue. Il y a beau­coup de force et d’émotion dans ces textes éton­nants. L’écriture est ori­gi­nale et inven­tive. Je conseille.
    SD

  2. Olivier de Lagausie

    Un bien beau livre où l’on retrouve la sen­si­bi­lité de l’auteur, artiste, comé­dien, met­teur en scène. A lire tran­quille­ment, len­te­ment pour s’imprégner des mots.

  3. Marin

    J’ai acheté le livre d’Eric Auvray que j’attends aujourd’hui, impa­tient de lire com­ment il tourne la page alors que Ham­let divague.
    Je suis Eric depuis quelques années et je le recom­mande vivement.

  4. Jean-Pierre Méjan

    J’ avais déjà eu l’occasion d’en entendre la lec­ture d’un extrait. J’en avais aimé le style tra­dui­sant l’annonce de l’évolution d’une puis­sante émo­tion. Je m’empresserai donc d’en faire l’acquisition.

  5. Ciara

    Emo­tion et sen­si­bi­lité sont au ren­dez vous ! Bravo à l’auteur merci pour ces moments de lec­tures qui trans­portent. A lire vraiment !

  6. Nkenko

    Tres bon moment de lec­ture , Cela fai­sait long­temps que je n’avais pas été “avalé ” par un livre

  7. Ciara

    Émo­tion, pas­sion, sen­si­bi­lité sont au rdv ! Merci pour ce livre vrai­ment bravo ! A lire vrai­ment ! Un vrai bon­heur ! Encore bravo à vous cher auteur !

  8. Julia Ambert

    Ce livre à été une claque d’émotion et de pas­sion. J’ai aimer cette sen­si­bi­lité appor­ter dans le texte par une poé­sie riche dont la variété sty­lis­tique crée un rythme plein en cou­leur.
    Merci pour cet agréable moment !

  9. Thierry

    J’ai retrouvé dans ce livre une écri­ture vive et ful­gu­rante.
    Flots et flux. Marées hautes et res­sacs. Embarquez-vous dans le plai­sir de la lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>