Yann Miralles, Hui

Nuits et musiques, voix, ondes et lumière

Yann Miralles a reçu le prix Voronca en 2011, pour Jon­dura Jon­dura (édi­tions Jacques Bré­mond).
Entre rythme syn­copé et hom­mage aux formes anciennes de la poé­sie, entre émo­tion brute et retraits réflexifs, son tra­vail suit un che­min qui mêle la tra­di­tion et la post­mo­der­nité dans divers types de varia­tions–  ici en hom­mage à une femme saluée ainsi : “ô toi sou­dain brune dans le robotique”

Le livre part à la recherche du jour en trois mou­ve­ments. S’appuyant sur la danse, la dis­per­sion des corps dans la musique robo­tique (Daft Punk) et sa pul­sion, les gestes semblent se déta­cher du corps pour en rejoindre d’autres. La musique “élec­tro­nique, les voix “voi­co­dées” font émer­ger des fan­tômes par la remon­tée des sou­ve­nirs au sein de rave party et autres fêtes païennes noc­turnes et sans len­de­main.
Et ce, avant d’atteindre d’autres lieux et d’autres trans­ports pas for­cé­ment amou­reux sur le Bas Rhône. Le poète le connaît bien et il en remonte le temps par une autre suite de superpositions.

Existe un trac­tage de l’histoire d’un monde qui dis­pa­raît sous forme de vieilles usines aban­don­nées sur la berge du fleuve en une écho­gra­phie contre l’écholalie du pré­sent.
Par les gestes de la danse noc­turne comme dans le pas­sage sur le fleuve se créent de nou­velles pré­sences au moment où la mémoire rede­vient immé­diate mais pour une mise au monde  à tra­vers un visage inédit et un voix qui jaillit afin de réin­ven­ter l’existence.

Le texte tente ainsi d’oxygéner la dis­tance entre les époques et les êtres. Il mâche ses mots pour se trans­for­mer en chant avec des cap­tives consen­tantes.
Et un pri­son­nier  du passé qui l’est donc tout autant.

jean-paul gavard-perret

Yann Miralles, Hui, Edi­tions Unes, Nice, 2020, 64 p. — 16,00 €.

Leave a Comment

Filed under Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>