Éric Corbeyran, Christophe Bec & Paolo Grella, Bob Morane – t.01 : “Les 100 démons de l’Ombre Jaune”

Un retour bien réussi 

Bob Morane, c’est plus de deux cents romans de pure aven­ture signés par Henri Vernes. De nom­breux livres ont été adap­tés en bande des­si­née, avec plus ou moins de bon­heur. Chris­tophe Bec caresse le pro­jet de reve­nir au plus près de l’esprit de la série depuis plu­sieurs années, des pro­jets inabou­tis. Il remet l’idée sur la table et pro­pose ce pre­mier album en co-scénarisant avec Éric Corbeyran.

En 1954, dans l’Indochine en guerre, un avion va para­chu­ter un groupe de sol­dats, com­mandé par Bob Morane, au sud de la pro­vince d’Annam. Bill Bal­lan­tine n’en mène pas large car c’est son pre­mier saut. La pré­sence du pro­fes­seur Borul­nik sus­cite des inter­ro­ga­tions. Trop hési­tant, Bill oblige la majeure par­tie du groupe à sau­ter loin du point de chute prévu.
Lorsque Bob le retrouve, Bill est ébranlé. Les douze sol­dats qui l’accompagnaient ont été mas­sa­crés par trois femmes sur­gies de nulle part avant de s’évaporer quelques ins­tants plus tard. La mis­sion de Morane consiste à éclair­cir ces agis­se­ments car plu­sieurs mas­sacres ont déjà eu lieu selon le même mode opé­ra­toire. Au for­tin, qui pro­tège une route stra­té­gique, un repor­ter tombé dans une embus­cade, arrive au volant d’un véhi­cule. Il a pu fil­mer l’attaque avant de fuir, griè­ve­ment blessé. Sur son film, trois femmes qui se res­semblent font pen­ser, selon le pro­fes­seur, à des com­bat­tantes géné­ti­que­ment modi­fiées.
Et le fort est atta­qué par une troupe de ces femmes qui semblent invincibles…

Les scé­na­ristes renouent avec l’aventure dans presque toutes ses décli­nai­sons, exo­tiques, guer­rières, scien­ce­fic­tio­nesque, com­bats féo­daux, mani­pu­la­tions géné­tiques… On retrouve un ennemi défi­ni­tif, une jungle hos­tile, des com­bats au sabre, une cité inter­dite, de jolies femmes peu dénu­dées, des extra­ter­restres, une nature sau­vage, des situa­tions très cri­tiques pour les héros…
Le scé­na­rio est ori­gi­nal, repre­nant les grandes constantes déve­lop­pées par Henri Vernes. On retrouve l’ennemi de tou­jours tel que le décrit le roman­cier et non pas comme il a été pré­senté, moult fois, en chi­nois adi­peux. L’aspect science-fiction donne une dimen­sion sup­plé­men­taire au récit, jus­ti­fiant un fond de légende.

Les auteurs ne ménagent pas les pro­ta­go­nistes et l’action pré­do­mine, les péri­pé­ties sont nom­breuses et mus­clées. La chute laisse-t-elle une ouver­ture pour une suite ? On peut le pen­ser.
Bien docu­menté, le récit s’appuie sur des don­nées réelles comme cette com­mu­nauté Hmong, qui a voulu pro­té­ger sa culture de l’influence com­mu­niste, mais qui a été exter­mi­née, à la fin de la guerre, par Hô chi Minh.

Paolo Grella assure un des­sin réa­liste, don­nant des per­son­nages conformes aux des­crip­tions des romans, sur­tout en ce qui concerne l’Ombre Jaune et Bob Morane. Le dyna­misme des scènes de com­bats est de bon aloi et rend la ten­sion des vies en jeu. Il donne des décors de temple, des jungles abso­lu­ment remar­quables. La mise en cou­leurs est signée par Sébas­tien Gérard.

Ce pre­mier tome de la nou­velle série des aven­tures de Bob Morane est une belle décou­verte pour son récit attrac­tif et son gra­phisme réa­liste à souhait.

lire un extrait

serge per­raud

Éric Cor­bey­ran & Chris­tophe Bec (scé­na­rio), Paolo Grella (des­sin), Sébas­tien Gérard (cou­leur), Bob Morane – t.01 : Les 100 démons de l’Ombre Jaune, Soleil, coll. “Aven­ture”, sep­tembre 2021, 56 p. – 14,95 €.

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>