Celle qui sait ne pas abuser des bonnes choses : entretien avec l’artiste Claire Morel

Entre­tien avec Claire Morel :

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?
Un train à prendre.

Que sont deve­nus vos rêves d’enfant ?
Des rêves d’adulte

A quoi avez-vous renoncé ?
A plon­ger de 10 mètres

D’où venez-vous ?
De la forêt vosgienne

Qu’avez-vous reçu en dot ?
La faculté d’imaginer, de rêver

Un petit plai­sir — quo­ti­dien ou non ?
Par­tir en forêt ramas­ser des champignons

Qu’est-ce qui vous dis­tingue des autres écri­vains ?
L’écriture

Quelle fut l’image pre­mière qui esthé­ti­que­ment vous inter­pella ?
La vue d’un gla­cier en altitude

Et votre pre­mière lec­ture ?
Il y en a eu beau­coup, mais celle qui m’a le plus mar­quée et sur­prise serait celle d’un dactylo-poème de Henri Chopin.

Pour­quoi votre atti­rances vers l’innommable, l’impalpable ?
Mon atti­rance pour les mathématiques

Quelles musiques écoutez-vous ?
De l’opéra essen­tiel­le­ment Wag­ner, du punk, à vrai dire tout ce que j’ai pu copier dans mon disque dur en mode aléatoire

Quel est le livre que vous aimez relire ?
Des apho­rismes de Cio­ran, “Le nuage en pan­ta­lon” de Maiakovski

Quel film vous fait pleu­rer ?
Pleu­rer de rire, un bon film avec Pierre Richard

Quand vous vous regar­dez dans un miroir qui voyez-vous ?
Moi

A qui n’avez-vous jamais osé écrire ?
Au Père-Noël

Quel(le) ville ou lieu a pour vous valeur de mythe ?
Une grotte, un lac souterrain

Quels sont les artistes et écri­vains dont vous vous sen­tez le plus proche ?
Aucun en par­ti­cu­lier, tous en général

Qu’aimeriez-vous rece­voir pour votre anni­ver­saire ?
Un billet d’avion pour une des­ti­na­tion lointaine

Que défendez-vous ?
Le tra­vail de mes étudiants

Que vous ins­pire la phrase de Lacan : “L’Amour c’est don­ner quelque chose qu’on n’a pas à quelqu’un qui n’en veut pas”?
Une équa­tion mathématique

Que pensez-vous de celle de W. Allen : “La réponse est oui mais quelle était la ques­tion ?
Qu’il ne faut pas abu­ser des bonnes choses.

Quelle ques­tion ai-je oublié de vous poser ?
La réponse à cette ques­tion est oui.

Entre­tien réa­lisé par jean-paul gavard-perret pour lelitteraire;com le 29 juillet 2015 

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Entretiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>