Jacques Merceron, Ecart des six ifs et autres fatrasies

Jacques Mer­ce­ron : de peur que vienne l’oubli

Aux bour­reaux du bitume , l’auteur ne cesse de don­ner une sacrée leçon de mau­vaise conduite. Aux ama­teurs de vieilles et de ver­nis sages aussi. Il faut donc tou­jours reve­nir à ses cours des miracles bour­rées de sau­ve­tages pleins d’acmé juvé­nile.
Il y a tou­jours chez lui une faim de par­tie où planent des zèles du désir qui ne craignent pas les râteaux à la méduse. Reje­tant aux calendres grecques l’automobile péta­ra­dante de la crise et ses accords des on, l’imperturbable auteur fait de son show mus­clé un bar à basse, un dra­gueur de mimines.

Bien qu’il aime n’être pas pris (trop) au sérieux, celui qui se défi­nit comme “for­ge­ron de mots courbes et fourbes / Char­ron de roues car­rées” et qui exerce dans “l’épiauté du Bel Canto”, fait que ses mots chantent pour que le réel déchante tant il se retrouve bal­lotté, caho­tant et déra­pant sur mots abreu­vés d’amères thunes.
Ceux de Mer­ce­ron ne sont pas du même tabac : c’est pour cela qu’ils sont à pri­ser dans leurs science du brillant Email Diamant.

Remon­tant son siècle à la main cou­rante, par­fois  d’une femme à l’autre dans un Gérard bdé­par­disme hors de sai­son, l’auteur sous ses fables tel un Syl­vain Miroufle, donne des leçons à prendre ou à lais­ser selon notre niveau de misan­thro­pie — atra­bi­laire ou non.
Res­tent au fil des pages poèmes et énu­mé­ra­tions, dans des vers irré­gu­liers ou clas­siques, des paquets d’endives Bonne foi mais aussi des coups de pieds de l’Ane seins clairs. Ajou­tons quelques Faust impres­sions sans effets tartes tapins, com­pro­mis ou opéra pastille.

Tel un soda inconnu, le créa­teur offre non un faux rhum de hall mais une œuvre rare qui sent tou­jours la rage et le garage dans des huiles de vits d’ange.

jean-paul gavard-perret

Jacques Mer­ce­ron, Ecart des six ifs et autres fatra­sies, éditions Douro, coll. bleu tur­quin, Chau­mont, 2023, 86 p. — 16,00 €.

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Erotisme, Poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>