Mattia Filice, Mécano

Vie duraille

Pour son  pre­mier roman en vers et prose, l’auteur fait péné­trer en un monde tech­nique et poé­tique, avec ses lois, ses codes, sa langue, ses épreuves et ses prouesses. Les héros — à savoir les conduc­teurs de trains — sont a priori des ano­nymes. Mais le nar­ra­teur en rajoute un peu pour qui connaît ce monde.
Tou­te­fois,  cette fic­tion n’est pas écrite pour des spé­cia­listes mais pour le com­mun des mor­tels qui trou­vera là bien des plai­sirs de lecture.

A l’époque des machines de plus en plus sophis­ti­quées, ces conduc­teurs de trains plus basiques sont auréo­lés d’une sorte de superbe. De tels hommes dominent d’une cer­taine manière des monstres fer­ro­viaires de plu­sieurs tonnes.
Mat­tia Filice réin­vente dans ce but une sorte de futu­risme roman­tique nos­tal­gique. L’univers indus­triel se méta­mor­phose en une poé­sie qui n’a rien de dés­in­car­née. Elle oeuvre par sa langue par­ti­cu­lière sur un mode aussi épique que social dans ce qui tient du roman d’amour et de for­ma­tion indi­vi­duelle et collective.

Le métier est ici suf­fi­sam­ment roman­tisé pour faire oublier cer­tains déboires que les usa­gers de la SNCF sou­mis à une cer­taine dic­ta­ture connaissent bien et dont ils sont les din­dons de farces à répé­ti­tions. Saluons l’originalité d’un roman qui sort des habi­tuelles his­toires dont il est le plus sou­vent le réceptacle.

feuille­ter le livre

jean-paul gavard-perret

Mat­tia Filice, Mécano, P.O.L édi­teur, Paris, 2023, 368 p. — 22,00 €.

1 Comment

Filed under Romans

One Response to Mattia Filice, Mécano

  1. Villeneuve

    Mat­tia Filice garde la vision roman­tica de Jean Gabin dans sa loco­mo­tive . Mais la nos­tal­gie n’est plus ce qu’elle était et JPGP la réveille avec la SNCF du jour .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>