Collectif, Entre mémoire et oubli

Mémoires pour un futur douteux

Sous la direc­tion de Camille Saint-Jacques et Eric Suchère, ce bel et dense ensemble aborde le dilemme de notre rela­tion entre mémoire et oubli à tra­vers un lot d’oeuvres dis­pa­rates mais qui éclairent un tel sujet.

Les “pièces” rap­por­tées ont toute une impor­tance majeure en une telle approche. Fabrice Lau­ter­jung explore le cor­pus majeur que repré­sente Histoire(s) du cinéma de Godard et Roland Grecht fait replon­ger dans L’Atlas Mné­mo­syne d’Aby War­burg.

Tous les auteurs per­met­tant, comme l’écrit Fran­çois Har­tog, de “ron­ger notre rap­port au passé mais aussi à un futur mar­qué par l’anthropocène”. D’où cette pré­sence d’une véri­table his­toire des arts en des moments majeurs : du land art de Robert Smith­son en pas­sant par Vit­to­rio de Sica et autres fabri­cants de l’Histoire et au sein de ses désordres.

jean-paul gavard-perret

Col­lec­tif, Entre mémoire et oubli, L’Atelier Contem­po­rain, Stras­bourg, 11 mai 2022, 224 p. — 25,00 €.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Essais / Documents / Biographies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>