Linda Tuloup, Brûlure

Primi­tive du futur

“Il est dif­fi­cile de dire où notre être s’achève” écrit Linda Tuloup. Du monde, il en va de même. Néan­moins, l’artiste le méta­mor­phose en des­truc­tion et recons­truc­tion par une de ses expé­riences deve­nue ce qu’elle pra­tique avec ses pho­to­gra­phies : une tra­ver­sée du feu.

Elle s’empare de ces points pour mar­quer d’étranges ins­tants d’amour. Ils pro­gressent vers la métem­psy­chose de pay­sages, corps, forêts, scin­tille­ments à tra­vers quelques détails de pein­tures anciennes selon un geste qui se répète avec ses pho­tos de la nuit, “por­traits de ce moment du noir, des pay­sages d’ombre, des royaumes de suie, d’encre, de bitume, je bouge un peu les pho­tos dans ma main pour faire varier l’incidence de la lumière sur l’argent, je vois des halos et des éclats, des fesses éblouies, des bras de lait, des membres fan­tômes”, dit-elle. C’est là voir et mon­trer aussi par le brû­lage “tout pour ne pas dire ce que je vois, je veux gar­der cela, ne pas céder aux mots”.

Le soleil est rem­placé, en noc­turne, par des flammes où l’amour éclate en plages d’incisions de feu. Dès lors, Linda Tuloup, en retour­nant ses pola­roids brû­lés, révèle l’univers, des étoiles, galaxies, constel­la­tions, trous noirs, comètes, nébu­leuses, éclats de lumières bleues. Le réel ori­gi­naire se trans­mute là où la nudité même la femme crée une inti­mité qui la dépasse en pro­dui­sant ver­tiges et énigmes. D’où la puis­sance d’une telle alchi­mie érotique.

jean-paul gavard-perret

Linda Tuloup, Brû­lure, Texte de Colin Lemoine, André Frère Edi­tons, mai 2024, 224 p. — 49,00 €.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Erotisme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>