Christelle Balouzat-Loubet, Philippe VI. Le premier des Valois

Le roi trouvé

Ce qua­li­fi­ca­tif donné à Phi­lippe VI, le pre­mier des rois Valois, est bien injuste. C’est ce qui res­sort de la très inté­res­sante bio­gra­phie que lui consacre Chris­telle Balouzat-Loubet. Trouvé car monté sur le trône à la suite de l’extinction de la branche aînée des Capé­tiens directs, alors qu’il n’était que le cou­sin ger­main des trois der­niers rois. Et ce, grâce à une loi plus ou moins bri­co­lée qui écar­tait les femmes de la suc­ces­sion, pour elles et pour leurs des­cen­dants. Mais l’enjeu était de taille : la mise à l’écart des pré­ten­tions du roi Edouard III d’Angleterre, neveu des défunts souverains.

Quali­fi­ca­tif injuste donc, car la légi­ti­mité de Phi­lippe VI était incon­tes­table. Pour­tant, comme le montre très bien l’ouvrage, cette ques­tion ne cessa de le han­ter, et il cher­cha, par tous les moyens, à conso­li­der son trône et per­mettre à sa mort, une suc­ces­sion en dou­ceur en faveur de son fils, qu’il com­bla de titres et de fonc­tions dans ce but.
Injuste car son règne mar­qua une étape impor­tante dans la construc­tion de l’Etat, dans l’approfondissement de son auto­rité sur le ter­ri­toire et les habi­tants du royaume de France, dans l’emprise de la monar­chie sur des terres incor­po­rées à la Cou­ronne, comme l’illustra ce pre­mier voyage à tra­vers le pays que Phi­lippe VI entre­prit. Un roi vic­to­rieux aussi, contre les Fla­mands qu’il écrasa à la bataille de Cassel

Avec cela un monarque cultivé, let­tré, d’une grande et sin­cère piété à tel point, qu’il lança, avec sin­cé­rité, un pro­jet de croi­sade que le conflit contre l’Angleterre mit par terre. Car c’est sur ce point que son règne bas­cula. Chris­telle Balouzat-Loubet rap­pelle avec jus­tesse que la guerre de Cent Ans ne naquit pas du conflit de suc­ces­sion mais de la ques­tion de l’hommage-lige que son cou­sin,  et donc vas­sal, anglais refu­sait de lui rendre. Après des pre­mières vic­toires navales, la défaite de Crécy entraîna la France dans le cycle des défaites qui eût pu être fatal à son exis­tence au siècle suivant.

Philippe VI, pas for­cé­ment un grand roi, mais pas un roi de hasard.

fre­de­ric le moal 

Chris­telle Balouzat-Loubet, Phi­lippe VI. Le pre­mier des Valois, Passés/composés, octobre 2023, 226 p. — 21,00 €.

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>