Harlan Coben, Ne t’enfuis plus

Dispa­ri­tion inquiétante

Si votre enfant dis­pa­rais­sait du jour au len­de­main, jusqu’où iriez-vous pour la retrou­ver ? Tel est le point de départ du nou­veau page-turner de Mon­sieur Coben, passé maître dans l’art du thril­ler contem­po­rain et tou­jours en tête des ventes. Le public fran­çais l’avait décou­vert en 2002 avec son pre­mier grand suc­cès édi­to­rial Ne le dis à per­sonne, et lui est depuis, resté fidèle.
Au fil des années, cette recon­nais­sance du public est deve­nue mon­diale, et l’auteur s’est essayé plu­sieurs fois au rôle de scé­na­riste avec une série pour la Grande Bre­tagne inti­tu­lée The five ou encore Safe éga­le­ment dif­fu­sée en France.  D’autres romans devraient éga­le­ment être por­tés sur grand écran pro­chai­ne­ment, comme Double piège avec Julia Roberts, pres­sen­tie dans le rôle prin­ci­pal. Et Ne t’enfuis plus pour­rait bien sus­ci­ter l’intérêt des réalisateurs.

La vie de famille de Simon et Ingrid a bas­culé lorsque leur fille aînée Paige a som­bré dans la drogue, et a fugué il y a plu­sieurs mois, lais­sant son frère et sa sœur tout aussi désem­pa­rés que ses parents. Qu’ont-ils bien pu ‘rater’ pour que Paige décide de faire un choix aussi dra­ma­tique ? Qu’est-il arrivé à Paige ? Lorsque Simon croise à nou­veau le che­min de sa fille, qui men­die dans Cen­tral Park, et qu’il la voit s’enfuir, il est plus décidé que jamais de la retrou­ver une bonne fois pour toute et à l’aider à résoudre ses ennuis.
Seule­ment, la police l’arrête, le pen­sant res­pon­sable de la rixe qui a eu lieu avec le petit ami toxi­co­mane de Paige, et le voilà entraîné dans un monde bien plus noir qu’il aurait pu l’imaginer, met­tant à mal toutes les cer­ti­tudes qu’il avait sur sa vie bien ran­gée. Lui sera-t-il vrai­ment pos­sible de recons­ti­tuer sa famille et de pré­ser­ver la vie des siens ?

On pou­vait pen­ser qu’Harlan Coben s’essoufflait un peu, à force d’utiliser tou­jours les mêmes res­sorts lit­té­raires qui ont fait de lui un ‘pro’ du thril­ler, mais il nous revient en pleine forme avec cette famille en crise. Du sus­pense, il y en a dès les pre­mières pages et on a vite de l’empathie pour ce père prêt à tout pour sau­ver sa fille. Il réus­sit tout bien à nous faire vrai­ment détes­ter deux des tueurs du roman. Et l’on se demande alors, ce que nous-mêmes, serions capables de faire pour pré­ser­ver les nôtres.
Quand on touche à la chair de notre chair, ou à nos proches, le pire comme le meilleur est pos­sible. Ici, l’auteur explore entre autre le milieu de la drogue, et nous réserve quelques sur­prise quant au pour­quoi du nau­frage de Paige.

Un bémol cepen­dant, les der­nières pages déçoivent un peu, et l’enquête en vient même à perdre de la cré­di­bi­lité, à force de trop rajou­ter d’ingrédients. Mal­gré ce dénoue­ment un peu bâclé, ce roman reste une bonne lec­ture pour vos soi­rée d’automne, à savou­rer en appré­ciant le bon­heur par­fois fra­gile d’un foyer uni.
Et quant aux plus grands fans de l’auteur, il leur sera peut-être pos­sible de le ren­con­trer lors de sa venue en France du 18 au 24 novembre 2019.

franck bous­sard

Har­lan Coben, Ne t’enfuis plus, Bel­fond noir, octobre 2019, 416 p. — 21, 90 €.

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>