Fluide Glacial au Louvre

Un regard éton­nant sur des œuvres

Ce men­suel humo­ris­tique coédite avec Le musée du Louvre un album de com­pi­la­tion réunis­sant un cer­tain nombre de planches, de des­sins, d’histoires courtes, de dos­siers, de docu­ments en lien avec les œuvres expo­sées dans les salles du Louvre. Fluide Gla­cial a été créé en 1975 par Mar­cel Got­lib, cet inven­tif auteur de bandes des­si­nées humo­ris­tiques et déca­lées, Alexis et Jacques Dia­ment. Il a été racheté récem­ment par les Édi­tions Bam­boo à Flam­ma­rion.
Il fait par­tie de ces maga­zines de bande des­si­née pour adultes qui ont émergé dans les années 1970. L’esprit de mai 1968 pousse alors nombre d’auteurs à s’affranchir des contraintes impo­sées à la bande des­si­née pour la jeu­nesse. Ainsi, L’Écho des savanes, crée par Man­dryka, Claire Bre­té­cher et Got­lib (encore !) paraît en mai 1972.

La cou­ver­ture inter­pelle avec cette reprise paro­dique par Jean Solé d’un célé­bris­sime tableau de Géri­cault pré­senté dans le tout aussi célèbre musée des musées. Au fil des pages on découvre ce que les œuvres des grands et petits maîtres ont pu ins­pi­rer à des auteurs à l’humour bon enfant. On trouve Got­lib qui ima­gine, sur une double page, un tableur repré­sen­tant Saint-François par­lant aux oiseaux. Superbe ! Binet n’est pas en reste avec ses Bido­chon et offre cinq his­toires courtes aux dia­logues ébou­rif­fants et cise­lés.
Un roman-photo raconte la visite déjan­tée, mais si cruel­le­ment réa­liste, d’un émir face à la Joconde. Maës­ter signe, ins­pi­rée par la célèbre dame, une paro­die avec Sœur Marie-Thérèse des Batignolles.

Des dos­siers illus­trés pro­posent des études sur les scan­dales, sexe et fun à par­tir d’œuvres emblé­ma­tiques, sur une com­pa­rai­son entre BD et pein­ture, sur les des­sous (pas tou­jours chics) du mécé­nat… On retrouve l’histoire de la grande Oda­lisque, celle du radeau de la Méduse. Isa emmène Le Louvre à la cam­pagne et Fabrice Erre lui fait tra­ver­ser l’Atlantique pour le poser à Las Vegas.
Outre l’humour sub­ver­sif, les auteurs res­tent prag­ma­tiques. Ainsi, Ravard & James pré­sentent un couple contem­plant un tableau. La femme s’exclame : “C’est fas­ci­nant. Je m’interroge vrai­ment sur les inten­tions de l’artiste…” À côté, un homme por­tant un car­ton à des­sin sug­gère : “Gagner sa Vie ?…

En 104 pages, cette com­pi­la­tion des plus humo­ris­tiques fait rire par le détour­ne­ment de ces œuvres célèbres, les réflexions mar­quées du bon sens autour de l’art. Un bon moment de lecture !

serge per­raud

Fluide Gla­cial au Louvre, Fluide Glacial/Musée du Louvre Édi­tions, mars 2018, 104 p. – 19,90 €.

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>