Joël Blanchard, Louis XI

Louis XI et ses mystères

Le per­son­nage de Louis XI est à la mode. Les bio­gra­phies se suc­cèdent et tentent de trou­ver leur place après la célèbre étude de Paul Mur­ray Ken­dall. C’est d’autant plus curieux que ce sou­ve­rain souffre encore d’une image néga­tive, celle de l’implacable monarque, froid, super­sti­tieux, ama­teur de cages dans les­quelles enfer­mer ses adver­saires. L’étude de Joël Blan­chard tranche avec les autres par le choix de l’auteur de rompre avec l’organisation habi­tuelle du genre bio­gra­phique. Ses cha­pitres sont en effet tous thé­ma­tiques. Ce parti-pris risque de désta­bi­li­ser les lec­teurs peu au fait de la vie du monarque (le pre­mier cha­pitre en retrace cela dit les grandes étapes) mais per­met d’une part de prendre de la hau­teur et d’autre part de bien cer­ner la per­son­na­lité comme le règne de Louis XI.
Ce qui res­sort avec net­teté de cette brillante étude, c’est l’aspect vrai­ment moderne de ce monarque volon­tiers cari­ca­turé en des­pote médié­val — c’est-à-dire arriéré. Bien au contraire, son œuvre poli­tique comme mili­taire porte la marque d’une adap­ta­tion aux réa­li­tés de son temps et à ce poids ren­forcé de l’Etat au sor­tir de la guerre de Cent ans. A l’aide de docu­ments inédits ou relus avec un œil nou­veau, l’auteur insiste sur le tra­vail juri­dique opéré par le sou­ve­rain et l’utilisation des pro­cès comme arme poli­tique. Tou­te­fois, cer­tains aspects nova­teurs, dans la pra­tique poli­tique, heurte Louis XI comme celui des ambas­sa­deurs rési­dents per­ma­nents tels que les Etats ita­liens com­mencent à les pratiquer.

Sa foi, aussi intime que fer­vente, a sou­vent été contes­tée alors que Joël Blan­chard la replace dans son contexte historico-religieux avec per­ti­nence. C’est à notre avis dans le der­nier cha­pitre, celui consa­cré jus­te­ment à son rap­port avec la reli­gion, que la vérité du per­son­nage appa­raît avec le plus de clarté, celle d’un homme qui refusa les fastes d’un enter­re­ment à Saint-Denis pour repo­ser à Notre Dame de Cléry. L’éternité à l’image de sa vie.
Ce roi conser­vera tou­jours une part de mys­tère. Il appar­tient à un monde si dif­fé­rent du nôtre, autant dans sa pra­tique poli­tique que dans ses rap­ports aux autres, que le décryp­ter demande une main experte d’historien chevronné.

 fre­de­ric le moal

 Joël Blan­chard, Louis XI, Per­rin, octobre 2015, 371 p.- 24,00 €.

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>