Elena Bibolotti, Pioggia dorata

Besoins (d’amour)

Elena Bibo­lotti offre six his­toires aussi dif­fé­rentes que poé­tiques. Elles sont liées par le fil conduc­teur qui consiste une recherche intime d’une libé­ra­tion, d’un besoin (sur­tout de par­tage et pas que), sublimé dans toutes les his­toires par la pra­tique d’une forme de vidange là où le sexe est affronté de par soi-même mais pas seulement.

Comme l’écrit l’auteure, « l’érotisme sans his­toire n’a pas beau­coup de sens pour moi. Le sexe fait par­tie de l’existence de cha­cun. Et c’est de la vie dont je parle.” Dès lors, cette pluie dorée devient un recueil de nou­velles qui parle de la vie et de celles de per­son­nages qui n’ont rien de spé­cial, ni trop beau, ni trop intel­li­gent, sans le phy­sique du rôle.
A savoir des pro­ta­go­nistes nor­maux aux ori­gines sou­vent désas­treuses mais qui, à cause ou grâce à la pra­tique d’uriner, revoient leur exis­tence et la changent. Le tout est bien plus attendu que souvent…

jean-paul gavard-perret

Elena Bibo­lotti, Piog­gia dorata, Gia­zira Scrit­tura, Noi­cat­taro,  2016, 210 p. — 14,00 €.

Leave a Comment

Filed under Echos d'Italie / Echi dell'Italia, En d'autres temps / En marge, Erotisme, Romans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>