Tag Archives: Jean-Pierre Otte

Jean-Pierre Otte, L’immunité merveilleuse : Aventure sans alibis

Lumières Sor­tant de nos demeures et de notre monde dit blanc, Otte tente de décons­truire (si l’on prend un logos affecté) les élé­ments de la nature et de l’être. Tou­te­fois, c’est pour ensuite recom­po­ser par degrés la grande figure connue … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Poésie

Jean-Pierre Otte, Mes anticorps

Contre les mala­dies chro­niques “Il n’est pas de pen­sée affli­geante dont une marche plus ou moins longue ne puisse nous débar­ras­ser. (…) les pas nous dépouillent des pen­sées para­sites.” ,écrit Otte qui, dans son livre, pro­pose et pré­pare un appren­tis­sage de … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Poésie

Loin des écrivants, deux écrivains !

La nar­ra­tion d’Otte est comme une caresse au soleil dans la pénombre duquel les sil­houettes s’affinent dans une forme de dis­pa­ri­tion lon­gi­ligne. Dans La moindre mesure du monde, les rayons peuvent être des flaques, les vagues des manières de che­na­pans … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge

Jean-Pierre Otte, La moindre mesure du monde

A l’école du regard ou une jour­née par­ti­cu­lière Dans un mou­ve­ment moins de fuite que de dépla­ce­ment, Jean-Pierre Otte s’offre un voyage en train vers la mer. Des figures naviguent avec lui (et la sienne en sel­fie par la vitre … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Poésie

Jean-Pierre Otte, Sur les chemins de non-retour

Seule l’intimité a de l’avenir Y a-t-il moins authen­tique que la poé­sie ? Sou­vent, les poèmes sont des poids morts tirés d’une enclume elle-même les­tée de quelques tri­cé­ra­tops recons­ti­tués pour les besoins de la versification.

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge, Poésie