Tag Archives: Jean-Paul Gavard-Perret

Que Marie luise / divers “tissements” (“Léthé des passions” — 12 et fin)

Tandis que les bruits de la rue sèchent après une nuit de pluie, l’amant transi sort de son roman de gare en répan­dant sur le trot­toir la rumeur douce de ces heures pas­sées dans une chambre et sur un lit … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Espaces ouverts

Pas sages (“Léthé des passions” — 11)

L’amant au lit se tue et l’amante qui se trouve sou­mise à ce che­va­let d’insomnie sous la lucarne d’une lune rouge roule avec lui dans le drap du stupre. Ils vivent l’un en l’autre même si par­ler ainsi est facile lorsqu’on … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Espaces ouverts

L’eut-il ? (“Léthé des passions” — 10)

La tête n’a plus sa tête. Car il faut bien l’admettre il n’y a plus rien à dire. Juste boire aux seins offert au zodiaque comme du petit lait avant que entre deux cuisses renaisse le soleil et s’évapore dans l’humidité de … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Espaces ouverts

Pour un huis, pour un nom (“Léthé des passions” — 9)

Faire l’amour dit-on aide à s’endormir. Alors tan­dis que le soir glisse sous les portes mais qu’il fait jour encore sur la table de verre, il attend son pas dans le jar­din. C’est là à la fois un lan­cer et un par­cours. … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Espaces ouverts

Amphore des halles (“Léthé des passions” — 8)

Posant ses yeux sur elle, son souffle s’élargit jusqu’à l’ultime chair par la sève vers l’inconnu sur lequel pressent les lèvres. Dos à dos de cym­bales jouées douces sous la jupe des femmes et leur sexe du soleil. L’homme s’en fait … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Espaces ouverts