Eva García Sáenz de Urturi, Les Rites de l’eau

Thriller sous haute tension

Le rite de l’eau est un des fon­de­ments de la culture et des tra­di­tions celtes. Ce rite met en avant des liquides nour­ri­ciers et de fécon­dité, où, par exemple, l’eau sym­bo­lise aussi le sperme. La roman­cière prend en compte de nom­breuses réfé­rences aux cultes anciens qui avaient cours dans la région. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Pôle noir / Thriller

Joël Cornuault, Les Grandes Soifs

Instants exa­gé­rés

Joël Cor­nuault pro­pose des fan­tai­sies lit­té­raires des plus réus­sies en la tra­ver­sés des temps et la fré­quen­ta­tion des écri­vains où leur com­pagne “Jeanne Duval, celle qui danse comme un ser­pent au bout d’un bâton, offi­cie quelque part.” Par exemple, pour la dou­leur et le plai­sir de l’auteur des Fleurs du mal. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Erotisme, Espaces ouverts, Poésie

Le désir de la ligne. Henri Matisse dans les collections Doucet (exposition)

 

« Il faut tou­jours recher­cher le désir de la ligne, le point où elle veut entrer ou mou­rir. » Cette cita­tion d’Henri Matisse sert de fil conduc­teur à l’exposition pré­sen­tée du 2 juin au 9 octobre au Musée Angla­don — Col­lec­tion Jacques Dou­cet d’Avignon.

Sous le titre “Le désir de la ligne. Henri Matisse dans les col­lec­tions Dou­cet”, l’exposition ras­semble une cen­taine d’œuvres sur papier, des­sins, estampes, livres d’artistes ayant été acquis par le couturier­ col­lec­tion­neur : por­traits et auto­por­traits, nus, oda­lisques, dan­seuses, gouaches décou­pées… Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, BREVES

Pierre-Olivier Lambert, Les carnets tchanqués

Ivre res­sac

Pierre-Olivier Lam­bert reprend à son compte le tanka, forme de la poé­sie tra­di­tion­nelle plus vielle que le haïku, dont il est un ancêtre. La pra­tique du tanka était réser­vée à la Cour impé­riale, et toute per­sonne infé­rieure sur­prise à le pra­ti­quer le tanka était condam­née à mort. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

M. J. Arlidge, 60 minutes

Finir ce qui a été commencé ?

M. J. Arlidge pro­pose la neu­vième enquête de son héroïne, la com­man­dante Helen Grace du bureau des affaires cri­mi­nelles de Sou­thamp­ton, une femme au lourd passé, qui mène ses recherches tam­bour bat­tant. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller