L’actu

Casser la péren­nité des choses

De dos, je regarde ma biblio­thèque est un livre per­for­ma­tif réa­lisé à par­tir de textes d’Anna Bys­kov écrits entre 1994 et aujourd’hui. La créa­trice vit et tra­vaille à Nice. Sou­vent, elle met son corps en jeu dans des actions déca­lées où le non-sens a bien plus que son mot à dire.
Par exemple, elle plonge jusqu’à n’en plus pou­voir dans une pis­cine après avoir enfilé un maillot de bain trop grand, ou elle se frappe la tête contre les arbres jusqu’à pra­ti­que­ment s’assommer.

Enga­gée phy­si­que­ment dans son tra­vail au sum­mum de la dérai­son par auto­dé­ri­sion et farce, elle jouxte l’impossible Dans son action­nisme, Anna Bys­kov incarne aussi des per­son­nages extra­va­gants et sté­réo­ty­pés.
Ceux-ci — empê­trés dans des conver­sa­tions non­sen­siques quoique plau­sibles — rela­ti­visent la notion de folie ou de déraison.

Ses sculp­tures cassent tout autant la valeur que la péren­nité des choses. D’où sa recherche là encore du dés­équi­libre avec le car­ton pour matière.
Une fois construites et mon­tées, ces oeuvres fra­giles tombent comme l’artiste elle-même ten­tant de gra­vir un esca­lier de papier.

Son livre crée un mono­logue à plu­sieurs voix. Il est frag­menté, lacu­naire. S’y entre­choquent ses actions à tra­vers les textes qui en sont à l’origine, avec en sup­plé­ment un index et des planches com­po­sées col­lec­ti­ve­ment et sub­jec­ti­ve­ment avec Richard Ney­roud entre autres.
Un tel ouvrage devient un sup­port per­met­tant de pro­pul­ser l’actionnisme d’Anna Bys­kov dans de nou­velles dyna­miques et inter­pré­ta­tions là où ‘De dos, je regarde ma biblio­thèque / J’ai une belle tasse à thé sur une sou­coupe / et ma main com­mence à trem­bler. / Je tire une ficelle et je mange un dia­mant enrobé d’un cho­co­lat. /Je com­mence à racon­ter une his­toire.” Puis une autre.

Et un bon tour est joué.

jean-paul gavard-perret

Anna Bys­kov, De dos, je regarde ma biblio­thèqueédi­tions La Houle, 2021, 128 p. — 18,00 €.
Pré­sen­ta­tion à la gale­rie Eva Vau­tier 2 rue Ver­nier Quar­tier Libé­ra­tion 06100 Nice le 16 juilllet

3 Responses to L’actu

  1. lallemant

    Bon­jour,
    bravo pour vos com­men­taires très inté­res­sants et com­plets. Si il existe une lettre je serai heu­reuse de la rece­voir.
    Merci

  2. CLAUDE KOMOROWSKI

    Diffusez–vous une “news­let­ter”?
    Je serais heu­reux de la rece­voir.
    A vous lire. Ami­tiyés C.K

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>