Richard Meier, Journal Peint & Le Secondarisme

Et c’est ainsi que Richard Meier dérive

En solo dans son jour­nal, avec Alain Hélis­sen, Hubert Saint-Eve, Luis Daro­cha et Isaac Pomié dans Le Secon­da­risme, Richard Meier pour­suit ses expé­riences et ses repé­rages entre mor­ceaux d’oubli ou de réa­lité.
Met­tant par­fois en sour­dine et long­temps son métier d’artiste pour l’édition, il sait rebon­dir des­sus pour reprendre ses oeuvres où il les avait laissées.

Il retrouve ici de “vieux” gants, ins­piré par sa lec­ture de la Théo­rie de la classe de loi­sir de Thor­stein Weblen lorsqu’il avait la tête poli­tique et qui refait sur­face avec humour. Et par ailleurs son Jour­nal Peint reste le modèle de ses car­nets et des­sins.
Ils explorent le domaine de la pen­sée par des “objets pages” où peuvent se répondre textes et images selon une idéo­gra­phie ori­gi­nale et des jeux de biffures.

C’est donc par­fois et appa­rem­ment en pre­nant des gants que des figures de l’univers attrapent un train en marche pour se décon­ges­tion­ner de cer­taines com­pa­gnies délé­tères en des repas qui n’ont rien de mon­dains. Le tout “en sauce épi­cées tout en gar­dant la table”.
Selon des menus dûment ou indû­ment éti­que­tés, des par­tages s’opèrent au moment même où les res­tau­rants res­tent tou­jours interdits.

Une intru­sion de la vie pri­vée s’opère non sans une cer­taine “saleté” impec­ca­ble­ment orga­ni­sée. Si bien qu’il n’y a rien à jeter là où les portes des images sont for­cées. Mais il faut suivre de tels déplie­ments et séria­li­tés car le plai­sir est tou­jours à venir.
En cette liberté créa­trice, tous les effets indé­si­rables sont souhaités.

Selon un patois figu­ra­tif, l’obscurité des images reste de la plus pro­fonde clarté là où — entre autres et via Gary Cooper — le “Secon­da­risme” rem­place toutes les Saintes Tri­ni­tés sur­tout lorsque le che­val de l’acteur garde ses facultés.

jean-paul gavard-perret

Richard Meier, Jour­nal Peint & Le Secon­da­risme, Voix Edi­tions, Nice, 2021.

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Poésie

One Response to Richard Meier, Journal Peint & Le Secondarisme

  1. Richard Meier

    C’est une sur­charge, sou­vent avec les car­nets publiés les uns après les autres… je suis tou­jours étonné du regard porté par Jean-Paul, lais­sant ici ou là des espaces ouverts comme mon ‘patois figu­ra­tif, — lui privé de repères, dans cepen­dant ‘la belle obs­cu­rité des images. L’objet page pour moi est “l’idéographie” si jus­te­ment nom­mée par JPGP à qui je redis MERCI.

Répondre à Richard Meier Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>