Neus Sola, Poupées

Hors cadre

Photo­gra­phier devient pour le Bar­ce­lo­nais Neus Sola le moyen de  désar­ti­cu­ler cer­tains regards. Nous entrons dans la vie des gitanes à coups d’étirements, de pro­lon­ga­tions par­fois des sutures. Existe tou­jours une obser­va­tion de l’agir et du non agir comme une trans­mis­sion sans cour­roie. Cela n’enclenche pas sur rien. Au contraire.
Neus Sola sait que, par l’anonymat de telles “pou­pées”, il per­met de faire res­sen­tir le fris­son qui flotte. Moments rares, ren­trés d’épines enfon­cées dans les idées. Avant toute forme défi­ni­tive tout va, s’étire. Le pho­to­graphe ramasse, lange, offre ce qu’on ignore sou­vent. Il fait la lumière même si par­fois elle a mal à ses formes, ses cou­leurs, ses secrets.

Les échines de ses pou­pées deviennent une pous­sée de l’ ima­gi­naire qui avance comme un cou­rant chaud à l’intérieur d’une épais­seur cachée. Le monde gitan n’est plus à craindre et il ouvre à une réa­lité poé­tique dont tout est ignoré ou presque. Des “pou­pées” sur­git le néces­saire à  toute vie. Les ouver­tures mettent le bas en haut.
La vie n’est plus vola­tile. Ordre et chute sont déta­chés tant est fort le désir de défaire et de refaire.

Le pho­to­graphe donne du poids au corps en chute libre. Dans cet espace hanté, la poé­sie s’ouvre à tra­vers des ter­ri­toires mécon­nus, der­niers espaces (en péril) de liberté.

jean-paul gavard-perret

Neus Sola, Pou­pées, Cor­ri­dor Ele­phant, Paris, décembre 2019.

2 Comments

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

2 Responses to Neus Sola, Poupées

  1. Villeneuve

    Pou­pée de cire ou pou­pée de son mais rien ne vaut gitana blanca de Sola .

  2. Villeneuve

    Gitano Blanco
    https://www.youtube.com/watch?v=bPSsx0EvWl0

Répondre à Villeneuve Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>