Category Archives: Poésie

Elle fait jaillir l’âme des mots… Bien rangés en ordre de vers, ou bien lâchés sur les pages comme des chiens fous, ils nous prennent de plein fouet. Se frayent en nous de drôles de chemins. Et nous de garder un peu de souffle pour dire ici la quintessence de ce séisme.

Silvina Ocampo, Inventions du souvenir

Le métier de vivre l’insaisissable Pour Sil­vina Ocampo, la poé­sie est un tra­vail de recons­truc­tion exis­ten­tielle plus que pla­te­ment bio­gra­phique. Tou­te­fois, l’Argentine remonte ici son his­toire avec natu­rel et un prin­cipe de nar­ra­tion au fil du temps, non sans quelques … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Poésie

Sortir du bois pour émerger de la tanière : entretien avec Robert Nédelec (La mémoire des trembles)

Robert Nede­lec apprend sans prê­cher et par son écri­ture et ses pro­pos à rou­vrir les yeux là où le texte échappe au papier glacé et aux règles édic­tées par les maîtres des rhé­to­riques poé­tiques. Dans ses dérives et loin de tri­viales … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Entretiens, Poésie

Richard Meier, Journal Peint & Le Secondarisme

Et c’est ainsi que Richard Meier dérive En solo dans son jour­nal, avec Alain Hélis­sen, Hubert Saint-Eve, Luis Daro­cha et Isaac Pomié dans Le Secon­da­risme, Richard Meier pour­suit ses expé­riences et ses repé­rages entre mor­ceaux d’oubli ou de réa­lité. Met­tant … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Poésie

Christian Laborde, Le bazar de l’hôtel de vie

 Quand la vie gam­bade Chris­tian Laborde, dans son livre de “géo­gra­phie”, bat la cam­pagne et la ville sous forme d’abécédaire. C’est un bon pré­texte pour des diva­ga­tions poé­tiques et des anec­dotes musi­cales, cyclistes, his­to­riques, lit­té­raires là où Edith Piaf côtoient … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Valery Molet, Et moi, je rirai de votre épouvante

Amour sur cana­pés Celle à qui est dédiée ce livre de poèmes et essais  y demeure par­tout. Dès la pre­mière page où l’auteur l’imagine tel qu’un pan­neau publi­ci­taire pour un canapé. En son nom (tu), tous “les cana­pés sont por­no­gra­phiques”. A l’opéra aussi,  … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies, Poésie