Category Archives: On jette !

Littérature est un de ces mots majestueux dont le bel aspect de mer étale ne doit pas tromper : il a ses pics et ses abymes. Comment alors ne pas jeter au bas de son Olympe tel livre que l’on aurait indûment haussé vers ces sommets ? En toute subjectivité bien sûr !

Alejandro Landes, Monos

Enig­ma­tique allé­go­rie Dans les mon­tagnes colom­biennes, des jeunes gens sont char­gés de gar­der une otage amé­ri­caine. Il y a bien sûr dans une telle situa­tion beau­coup de déjà vu. Elle semble décrite de manière ori­gi­nale lorsqu’elle repose d’abord sur l’intensité d’un début … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under cinéma, On jette !

Lee Ranaldo and Raül “Refree” Fernandez, Names of North End Women

Dépres­sif à sou­hait Lee Ranaldo (ex Sonic Youth) et le Bar­ce­lo­nais Raül “Refree” Fer­nan­dez pro­posent un album noc­turne, sombre et dépres­sif à sou­hait. Sous fond d’une elec­tro par­fois sépul­crale, des sons semblent vou­loir s’en extraire de manière plus ou moins allègre ou … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, On jette !

Frédéric Beigbeder, L’homme qui pleure de rire / smiley

Fêtard mouillé Le tra­vail du roman­cier ne consiste pas qu’à ali­gner les bana­li­tés de l’époque après avoir sniffé ou fumé des sub­stances pri­sées de l’intelligentsia pari­sienne, et on n’écrit pas pour régler des comptes. Pour avoir méprisé ces règles d’or, … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under On jette !, Romans

Taika Waititi, Jojo Rabbit

Lapin à peine levé Ce film amé­ri­cano alle­mand du réa­li­sa­teur néo-zélandais T. Wai­titi met en scène un enfant nazillon  (il doit son nom pour son inca­pa­cité à avoir pu tuer un lapin). Ayant fait état de ses “idées”,  il apprend que sa mère cache … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under cinéma, On jette !

Stéphane Rusinek, La Patiente de 17 heures

Une Patiente qui impa­tiente Ce livre est pré­senté par son édi­teur comme le pre­mier roman de l’auteur, lequel met tou­te­fois le lec­teur en garde (p. 9, dans l’«avertissement ») que « ce récit ‘fic­tion­na­lise’ des faits qui se sont réel­le­ment … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under On jette !, Romans