Category Archives: Espaces ouverts

Prenez un vélocipède, ajouter-y un zeste d’encyclopédie, quelques mesures gymnopédiques, puis liez le tout avec la racine grecque de livre. Voici définies les errances qui nous mènent – et vous avec – dans tous les coins de la vie littéraire : salons, librairies, bibliothèques, maisons d’éditions et autres caves livresques…

Bout du Bouc (Hommage à Douglas Kirkland — 1934–2022)

Hommage à Dou­glas Kirk­land — 1934–2022 Homme, dit la femme, je te sale la queue et le cul, je les attife de mes hardes. Ton démon je l’excrète par mes larmes. Homme — conti­nue la femme — je te donne à voir … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Espaces ouverts

Vulgaire, revue “Décor”, n°2

Révi­sion de cer­tains prin­cipes Pro­duite par l’École des Arts Déco­ra­tifs, “Décor” est une revue annuelle dédiée à l’environnement contem­po­rain. Elle met en évi­dence la créa­tion émer­gente dans les domaines du design, de la mode, du gra­phisme, du cinéma ou des arts, … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Espaces ouverts

Pour un oui, pour un non : entretien avec Alain Frontier (Du mauvais père)

Poète et gram­mai­rien, Alain Fron­tier, de 1968 à 1979, col­la­bore à la revue Che­val d’Attaques et fonde ensuite avec la pho­to­graphe Marie-Hélène Dhé­nin, sa com­pagne, la revue Tar­ta­la­crème jusqu’en 1986. Ils y publie­ront une cen­taine d’auteurs issus des avant-gardes dont Michèle Métail, Julien … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Entretiens, Espaces ouverts

Joël Cornuault, Les Grandes Soifs

Instants exa­gé­rés Joël Cor­nuault pro­pose des fan­tai­sies lit­té­raires des plus réus­sies en la tra­ver­sés des temps et la fré­quen­ta­tion des écri­vains où leur com­pagne “Jeanne Duval, celle qui danse comme un ser­pent au bout d’un bâton, offi­cie quelque part.” Par … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Erotisme, Espaces ouverts, Poésie

Que Marie luise / divers “tissements” (“Léthé des passions” — 12 et fin)

Tandis que les bruits de la rue sèchent après une nuit de pluie, l’amant transi sort de son roman de gare en répan­dant sur le trot­toir la rumeur douce de ces heures pas­sées dans une chambre et sur un lit … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Espaces ouverts