Category Archives: Espaces ouverts

Prenez un vélocipède, ajouter-y un zeste d’encyclopédie, quelques mesures gymnopédiques, puis liez le tout avec la racine grecque de livre. Voici définies les errances qui nous mènent – et vous avec – dans tous les coins de la vie littéraire : salons, librairies, bibliothèques, maisons d’éditions et autres caves livresques…

Laetitia Da Beca (aka Corbomecanik), Scène ouverte

Le réver­bère et la lune” Sans la moindre esbroufe mais avec un sens de scé­no­gra­phie et de l’angle de prise de vue comme du mono­chrome, Lae­ti­tia Da Beca (aka Cor­bo­me­ca­nik) jux­ta­pose et mêle diverses approches d’un “je” qui est autant lui-même … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Erotisme, Espaces ouverts

Pour un huis, pour un nom (“Léthé des passions” — 9)

Faire l’amour dit-on aide à s’endormir. Alors tan­dis que le soir glisse sous les portes mais qu’il fait jour encore sur la table de verre, il attend son pas dans le jar­din. C’est là à la fois un lan­cer et un par­cours. … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Espaces ouverts

Amphore des halles (“Léthé des passions” — 8)

Posant ses yeux sur elle, son souffle s’élargit jusqu’à l’ultime chair par la sève vers l’inconnu sur lequel pressent les lèvres. Dos à dos de cym­bales jouées douces sous la jupe des femmes et leur sexe du soleil. L’homme s’en fait … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Espaces ouverts

Prés en bulle et autres plages (“Léthé des passions” — 5)

Culbutes dans les foins cou­pés. Se sautent ainsi bien des haies cares­sées jusqu’à l’inquisition pour qu’Éros avoue tout. Cela vient de loin : et loin, ce sont celles qui s’avancent en cotillon de foin et de rires. Les hommes sentent … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Erotisme, Espaces ouverts

Ma sacrée (“Léthé des passions” — 4)

Meur­trie d’amour, com­bien — plu­tôt que de trou­ver ta rai­son — te firent perdre ta rime. Certes, tu aimes en ta toi­son rece­voir de ces ablu­tions que cer­taines prennent pour des albu­mi­na­tions. Mais cette lotion, pour qui aime la vie, … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Erotisme, Espaces ouverts