Category Archives: En d’autres temps / En marge

Toujours plus pressante, toujours plus brûlante – stressante ? – l’actualité éditoriale nous accule ! c’est un repos que de s’y soustraire parfois en jouant les spéléos de l’histoire littéraire. Et si l’ivresse des profondeurs nous gagne, bonjour la paléographie…
En marge se trouve la zone visionnaire où concept et langage s’accouplent en extases hallucinées sur un beat techno. Décalés, hors la loi, ces textes subversifs, téléchargés via le nerf optique, sont dangereux et pour la société et pour votre santé mentale…
Citoyens du monde, certes, mais poétiquement convaincus que la couleur du petit morceau de ciel qui brille au-dessus de nos têtes est différente chez les voisins. Et que cela se lit à claire voix dans les livres. Ouvrons donc bien grand les fenêtres du nuancier littéraire mondial…

Eduardo Mazzeo, Sense

L’art du détail et du sur­gis­se­ment Eduardo Maz­zeo tire de son expé­rience d’architecte son génie de la com­po­si­tion des formes et de la lumière. Maître du mini­ma­lisme le créa­teur théâ­tra­lise le réel tout en le déca­lant par le choix des … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, En d'autres temps / En marge

Eugène Durif, L’Enfant sans nom

Mythes et réa­li­tés d’un per­son­nage Avec ce texte pour le théâtre, Eugène Durif renou­velle le mythe d’Œdipe. Il le fait en se sen­tant plus proche de Sophocle que d’Euripide, me semble-t-il. Donc plus appli­qué à l’histoire mythique qu’à la psy­cho­lo­gie des … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge, Théâtre

Eugène Durif, Au bord du théâtre

Le passé pré­sent Lire et décou­vrir la poé­sie d’Eugène Durif nous plonge dans sa langue, et ainsi dans sa per­sonne. L’on connaît davan­tage le Eugène Durif dra­ma­turge, qui nous livre une cer­taine rela­tion à la durée, durée mythique, durée humaine. Et … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge, Poésie

Pour nous sauver du roman, les poétesses

Pour nous sau­ver du roman, les poé­tesses A nos amours de Pia­lat est un grand film, allez savoir pour­quoi ? En effet, tout y est banal, ban­cal, bateau. Et pour­tant c’est magnifique.

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge

Emmanuel Carrère, Limonov

«  De texte en texte » Dans son récent Le Mage du Krem­lin, Giu­liano da Empoli, évoque au début de son roman, la figure d’Edouard Limo­nov à qui Emma­nuel Car­rère en 2011 consa­cra un livre, récom­pensé par le prix Renaudot.

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge, Essais / Documents / Biographies, Poches