Tag Archives: Véronique Bergen

Véronique Bergen, Tous doivent être sauvés ou aucun — Rentrée 2018

L’amour des chiens Dans un roman aussi lyrique qu’apocalyptique, Véro­nique Ber­gen se lâche comme jamais. Car il y à la une urgence. Certes, ce qu’elle écrit nous « unit vers Cythère » comme disait Lacan. Pour autant, l’idylle est pleine d’obstacles. … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Véronique Bergen, Premières fois

Les pro­messes de l’aube Tout début est une pépite incan­des­cente, d’où la néces­sité de la tra­duire en mots, pour mieux la cana­li­ser, l’approcher, l’apprivoiser. Car la pre­mière émo­tion ouvre, emporte, fige, téta­nise entre invo­ca­tion céleste et immi­nence du dan­ger d’être … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Véronique Bergen ou la métamorphose des motifs : entretien avec l’auteure (Jamais)

Véro­nique Ber­gen appar­tient au cercle étroit des phi­lo­sophes poètes.  Elle passe sans peine du concept à l’émotion. L’’histoire sous diverses formes, petite ou grande, intime ou col­lec­tive, est un de ses maté­riaux. Son tra­vail ren­voie à une recherche du lan­gage de la … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Entretiens, Poésie

Véronique Bergen, Jamais

Le rêve de pou­voir par­ler Véro­nique Ber­gen ouvre une nou­velle fois son miroir aux secrets comme elle le fit naguère avec  Habi­ter l’enfui. Elle fran­chit les fron­tières de l’intime en ouvrant un soli­loque d’une mère exi­lée en Bel­gique et désor­mais … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Véronique Bergen, Le cri de la poupée & Edie, La danse d’Icare

Etran­gères au para­dis Les gens s’amusent à dire qu’une hiron­delle fait le prin­temps, Véro­nique Ber­gen prouve le contraire par deux « auto­bio­gra­phies » apo­cryphes d’Unica Zurn et d’Edie Sed­wick. Le lec­teur com­prend très vite qu’il existe quelqu’un der­rière elles, quelqu’un qui … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans