Tag Archives: Thibault Biscarrat

Thibault Biscarrat, Maeslstrom. Règnes et métamorphoses

Un souffle continu Citant de Saint-John Perse ces mots : “Et puis vinrent les neiges, les pre­mières neiges de l’absence, sur les grands lés tis­sés du songe et du réel”, Th. Bis­car­rat ne cesse d’explorer les muta­tions d’un monde habité. … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Thibault Biscarrat, Cercles intérieurs

Le sur-poème Il y a bien plus que de la lit­té­ra­ture dans ce recueil de poèmes de Thi­bault Bis­car­rat, car ses textes s’appuient sur une vie spi­ri­tuelle dense et qui ouvre le poème à une espèce de « sur-poème », un poème du poème.

Leave a Comment

Filed under Non classé

Thibault Biscarrat, Cercles Intérieurs

Le bai­ser à retar­de­ment de l’éternité” La véri­table muta­tion du lan­gage n’a rien de scien­ti­fique. Elle appelle le recueille­ment afin de sor­tir de soi pour mar­quer par le sceau de la chair une créa­tion habi­tée de la gloire d’un dieu dont … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Espaces ouverts, Poésie

Thibault Biscarrat, Les oeuvres éternelles suivi de La rose céleste

Radi­ca­lité méta­phy­sique Habité de sa foi, Thi­bault Bis­car­rat efface le temps humain. Non que celui-ci prenne une cou­leur d’oubli mais parce qu’en lui comme dans le monde, tout se réunit dans le feu qui “cou­ronne / celui qui marche dans … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Thibault Biscarrat, L’initié suivi de La libre étendue et L’incandescence

La voie de l’esprit L’ouvrage se com­pose de trois chants en poèmes en prose. Dieu s’y incarne dans l’encre en une sorte de cré­pus­cule où se mixent com­men­ce­ment et fin. Chaque page peut être lue comme un frag­ment poé­tique auto­nome. … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie