Tag Archives: Stéphane Braunschweig

L’École des femmes (Molière / Stéphane Braunschweig)

Molière à l’école du désir  Le rideau se lève sur une salle de fit­ness où deux hommes devisent tout en péda­lant sur leur vélo sta­tion­naire. Agnès, par l’ingénieuse scé­no­gra­phie deve­nue Lolita, appa­raît der­rière une vitrine, sur son lit. Elle n’y fait rien … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Théâtre

Macbeth (William Shakespeare / Stéphane Braunschweig)

Une per­for­mance hono­rable, mais sans grâce  Dans un décor de céra­mique blanche, qui peut évo­quer une pis­cine ou une salle de dis­sec­tion, trois femmes enceintes habillées grunge pro­fèrent des incan­ta­tions. Der­rière, le pla­teau s’ouvre sou­dain sur une salle à man­ger somp­tueuse ; sous … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Théâtre

Le canard sauvage (Henrik Ibsen/Stéphane Braunschweig)

La démarche est dyna­mique, cepen­dant mono­li­thique Un grand pan­neau blanc en front de scène  prive les comé­diens d’espace et les can­tonne à proxi­mité du public, astreints à leurs rela­tions qui s’engagent de façon pres­sante. Mani­fes­te­ment, l’essentiel se passe ailleurs, puisque nous sommes dans … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Théâtre

L’Enfant rêve

A tra­vers quatre figures consti­tuant cha­cune une par­tie de son drame — Le Père, La Mère, L’Enfant et Le Mes­sie — Hanokh Levin inter­oge le sens de la vie Do, do, l’enfant rêve et l’enfant meurt… La chambre de l’Enfant. La … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Non classé, Théâtre

Six personnages en quête d’auteur (Luigi Pirandello/Stéphane Braunschweig)

Le direc­teur de la Col­line ouvre la sai­son de façon effi­cace et allègre Le pla­teau, ouvert aux regards des spec­ta­teurs qui s’installent, est par­tagé en deux : blanc à gauche, noir à droite, espace où l’un lec­teur semble tra­vailler son texte. Il est … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Théâtre