Tag Archives: Mon roman pourpre aux pages parfumées

Ian McEwan, Mon roman pourpre aux pages parfumées

La lettre volée Le roman­cier — comme le poète — est celui qui fait. Mais la fabri­ca­tion de la fic­tion passe par­fois par une “for­ma­ti­vité” impré­vue. C’est ce qui arrive dans le cas du nar­ra­teur de cette nou­velle. A mesure que … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Nouvelles