Tag Archives: Jacques Cauda

Baronne (“Léthé des passions” — 1)

Baronne (Léthé des pas­sions — 1) Je suis la Pompe Adour, la Nichon de Len­clos, la putin­tin du tee-baie, de mille houx et d’autant de râblés et d’abbés pré­vôts plus ou moins vifs de l’andouillette mais aux bourses tou­jours trop pleines … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Erotisme, Espaces ouverts

Jacques Cauda, Kiss Me Quick — pour Mireille Boileau

En toute sim­pli­cité Jacques Cauda nous a habi­tués au pire — mais pour notre plai­sir. Baroque, cha­marré, ruti­lant, l’iconoclaste mous­ta­chu est tou­jours prêt à tout. C’est pour­quoi ce petit livre est un para­doxe. L’essence d’une vie (celle de sa grand-mère) est conden­sée … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Poésie

Franck Bouyssou & Jacques Cauda, Corps incessant

Imper­ti­nences visuelles Sou­vent, dans les livres à quatre mains, l’artiste est réduit au rang d’illustrateur. Il n’a comme fonc­tion qu’enluminer un texte poé­tique. Or, ici c’est l’inverse qui se pro­duit. Le corps noc­turne que Franck Bouys­sou évoque sans être ano­din dans … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Poésie

Jacques Cauda, Surfiguration

Mysta­go­gies Rete­nons avec quelle audace Killer traite l’érotisme en un usage tant nor­mal que per­verti des organes. La lutte des corps est totale. Les ébats des amants deviennent une créa­tion pic­tu­rale de la vio­lence, de la vio­la­tion (sans les­quelles l’amour … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

Marie Laure-Dagoit, Essuie-toi Jacques

Un si beau men­tir Marie-Laure Dagoit s’offre avec Jacques Cauda une party des plus juteuses. La créa­trice — en la plas­ti­cité de sa langue — sait en rajou­ter des couches. La voici dans ses oeuvres, se disant faite uni­que­ment pour … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme, Poésie