Tag Archives: Jacques Cauda

Jacques Cauda, Rue des Pyrénées

Lino est homme Dans ce texte noir mais d’amour, tout semble finir en “rage, luxe et volupté” avec du “pourpre et indigo écrasé” dans cette “Rue des Pyré­nées”. S’y révèle pour­tant une chute brillante et un jeu dans le jeu. C’est là … Conti­nue rea­ding

2 Comments

Filed under Chapeau bas, Nouvelles, Pôle noir / Thriller

Gilles Bourson, Etats et lieux d’éros

La vie est une fête Gil­bert Bour­son — sou­tenu par Jacques Cauda, direc­teur de la col­lec­tion, enlu­mi­neur du livre et auteur de sa coda — ramène ceux qui ne seront que pous­sières à des mou­tons aux semences amènes à mère. Il existe pour … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Angèle Casanova & Jacques Cauda, Terre creuse

L’envers et l’endroit Il arrive que les secrets ni se secrètent ni n’induisent que des sup­pu­ta­tions. Ils se peut qu’ils sup­purent, c’est pour­quoi les cacher sous des gru­meaux de pein­ture ne suf­fit pas. De la peau suinte un sale air … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Poésie

Jacques Cauda, Moby Dark

Huiles de vits d’anges et d’autres sacri­pants de la pire espèce Dans cette nou­velle ver­sion des plus rema­niées (à tous les sens du terme) de Moby Dick, il n’est plus ques­tion de baleines mais (et entre autres) de leurs clones … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Erotisme, Inclassables, Poésie

Jacques Cauda, Sale trine

Trois modèles sous influence L’impie Cauda opte ici pour une Tri­nité. Est-elle sainte pour autant ? La réponse est ambi­guë. Car quoique peu por­tée — a priori — sur la spi­ri­tua­lité, dans le jeu (dan­ge­reux) que l’auteur lui fait jouer, elle … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Erotisme, Poésie