Tag Archives: Fernando Pessoa

Fernando Pessoa, « Le Gardeur de troupeaux »

« À celui que je me connais : J’écris » Repre­nant la sapience qu’il pré­cise dans  Ero­stra­tus : « La vérité est la seule excuse de l’abondance. Nul homme ne devrait lais­ser 20 livres à moins de pou­voir écrire comme 20 hommes … Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Poésie

Pierre Mabille, C’est cadeau

Les Zieg­feld folies de Pierre Mabille Depuis 1997, en pein­ture Mabille tra­vaille sur une seule forme hori­zon­tale, répé­tée, qui “au départ n’a pas de nom” mais que les étu­diants des beaux-arts de Nantes la nomment “la mabillette”. Mais la poé­sie, … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Poésie

Fernando Pessoa, Le banquier anarchiste

L’huître et le tra­der Fer­nando Pes­soa est venu à bout d’une seule fic­tion. Il tenait tel­le­ment à elle que, contrai­re­ment à ses habi­tudes, il la signe de son nom et envi­sage même un temps une tra­duc­tion en anglais pour un pré­lude à une car­rière … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Fernando Pessoa, Bureau de Tabac

Mon nom est Per­sonne Comme le pré­cise Hour­cade dans sa post­face, Pes­soa pousse au plus loin sa « rage des­truc­trice à laquelle rien ne résiste, pas même sa dignité d’homme souf­frant ». Elle jaillit dès les pre­miers mots du livre :« … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Fernando Pessoa, Ode Maritime

Pessoa ne montre pas les « façades » mari­time mais ce qu’il y a der­rière En signant Alvaro de Cam­pos (un de ses « hété­ro­nymes »), Fer­nando Pes­soa, crée son texte poé­tique majeur : l’ Ode Mari­time. L’œuvre est repu­bliée dans une … Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie