Paul Fournel, Jeune-Vieille

Ecrire et éditer

Paul Four­nel adore les his­toires tor­dues. Et sa der­nière héroïne ne risque pas de les redres­ser.
La char­mante et char­meuse est une roman­cière choyée par son édi­teur qui à ce titre — mais pas seule­ment — est l’homme le plus impor­tant. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Didier Ayres, Cahier, “Fragment X ou La lumière”

Claude Monet, Impres­sion, soleil levant, 1872

Cahier, “Frag­ment X ou La lumière”

Le Cahier est issu d’un moment d’écriture qui a pour sup­port un cahier Conqué­rant de 90 pages à petits car­reaux; il est manus­crit jusqu’au moment où je l’écris de nou­veau , cette fois-ci sous la forme d’un texte.
J’y prône la pos­si­bi­lité don­née à l’écrivain de, tout en par­lant de lui, tenir un dis­cours pour autrui.
J’aime la forme “je”, qui a des prin­cipes d’identification aux­quels je prête foi.

Comment qua­li­fier la lumière ? Est-elle dense ou faite de dif­fé­rents tons ? Et com­ment décrire la lumière noire, venue sans doute des trous noirs ?
Ainsi elle irait de l’encre, l’ombre, en inver­sant la suite lente et endor­mie de la pen­sée de la lumière. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge

Ruth Ware, Les Cinq règles du mensonge

Un thril­ler atypique 

Ruth Ware concocte une intrigue sin­gu­lière avec des va-et-vient entre passé et pré­sent, le passé de quatre ado­les­centes et le pré­sent de quatre femmes adultes dont deux sont mères de famille. Elles ont toutes construit une vie per­son­nelle, une car­rière pro­fes­sion­nelle qu’elles ne veulent pas voir remise en ques­tion, voire anéan­tie par un scan­dale.
La roman­cière a retenu un cadre fan­to­ma­tique avec une étrange bâtisse qui s’enfonce peu à peu, construite sur une bande de sable. Faut-il voir un paral­lèle entre cette situa­tion et celle de ces quatre amies liées par un secret ? Que s’est-il passé pour qu’elles aban­donnent tout ? Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller

Jacques Réda, Quart livre des reconnaissances

Scène inté­rieure de la poésie

Les hommes, dès leur nais­sance, com­prennent que la langue mater­nelle échoue tou­jours à dire ce qu’ils vou­draient expri­mer. D’où leur recours à la poé­sie. Réda la ché­rit mais pas n’importe com­ment et avec n’importe qui, même si elle peut jaillir nue sous “son man­teau de syl­labes bâillant et ouvert comme les deux coquilles d’une huître”.
Son vagin de lettres repré­sente la paroi vivante de la mémoire. Mais toute cela avance avec le temps, d’où ce retour amont — clin d’oeil à Rabe­lais com­pris — en reprises de la scène inté­rieure de la poé­sie. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

Ken Broeders, Une Histoire de voleurs et de trolls – t.01 : “Le monde dérivant”

Un duo improbable !

Cette tri­lo­gie de pure fan­tasy débute avec vigueur. Le scé­na­riste, par ailleurs des­si­na­teur et colo­riste, fait entrer le lec­teur immé­dia­te­ment dans l’histoire. Le cadre est vite défini et les rap­ports entre les peuples de cette pla­nète sont rapi­de­ment posés.
Appa­rem­ment, l’histoire va être por­tée sur les jolies épaules d’une humaine et sur celles, bien moins belles, d’un Elfe. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée