Maurice Renoma, Mythologies du Poisson Rouge

Magie en rouge

Maurice Renoma reste un uto­piste comme il le pré­cise : “Bien­tôt, les portes vont s’entrouvrir pour que l’Homme en cage retrouve un sem­blant de liberté. Cette liberté fait peur à pré­sent, puisqu’elle implique de se retrou­ver sur le même ter­rain que l’ennemi. Dehors. Alors l’Homme en cage réflé­chit. Peut-être attendre. Encore un peu. Et contem­pler Cris­to­bal, cet agité du bocal”. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Erotisme

Les innocents, moi et l’inconnue au bord de la route départementale (Peter Handke / Alain Françon)

Décon­ve­nues avec l’altérité

Un per­son­nage parle de ce qui se passe, de ce qui aurait pu se pas­ser, de ce qui ne se passe plus. S’éclaire un pay­sage d’allure fac­tice, comme une minia­ture gran­deur nature. De nom­breuses per­sonnes viennent à pas­ser, déjouant son récit, can­tonné au mono­logue. Pour­tant ils parlent, tous, de leur poten­tielle unité, de leur mobi­lité ; ils inter­loquent ce moi sup­posé posé, pas­sa­ble­ment indis­posé. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Théâtre

Abdelkader Benchamma, “Signes” (exposition)

Les images et leurs fantômes

Abdel­ka­der Ben­chamma vit et tra­vaille à Paris et à Mont­pel­lier. Ancien élève des Beaux-Arts de Mont­pel­lier et de l’ENSBA, lau­réat du Prix Dra­wing Now en 2015, il a fait l’objet de nom­breuses expo­si­tions per­son­nelles et col­lec­tives dans le monde entier. Son tra­vail est pré­senté au MRAC de Séri­gnan (“Fata Bro­masa”) jusqu’en fin sep­tembre puis sera pré­senté lors d’une expo­si­tion per­son­nelle à la Col­lec­tion Lam­bert d’Avignon.
Il s’est — entre autres — fait connaître pour ses des­sins à l’encre noire, in situ et sou­vent éphé­mères. Ces des­sins dia­loguent et trans­forment les espaces d’exposition en pay­sages, autant phy­siques que men­taux, par­cou­rus par des éner­gies étranges, appa­rem­ment éthé­rées mais sur­tout chao­tiques, preuve que l’art n’est pas le suc­ces­seur du sacré mais son contre-feu. Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Priscilla Rattazzi, Hoodooland

 Sau­ver les falaises US

Pris­cilla Rat­tazzi est née en Ita­lie,  à Rome. Elle a quitté l’Italie pour les États-Unis en 1974. Elle a étu­dié la pho­to­gra­phie avant de tra­vailler comme assis­tante du pho­to­graphe Hiro.
D’abord pho­to­graphe de mode, elle s’en est détour­née et son tra­vail est devenu plus per­son­nel. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Echos d'Italie / Echi dell'Italia

Agata Tuszynska, Affaires Personnelles

Un livre utile et poignant

Publiée aux édi­tions de l’Antilope, petite mai­son cen­trée sur des « textes lit­té­raires qui rendent compte de la richesse et des para­doxes de l’existence juive sur les cinq conti­nents, à un rythme de cinq à six livres par an », Agata Tus­zynska est une autrice polo­naise bien connue, et pas seule­ment dans son pays puisque ses écrits sont régu­liè­re­ment tra­duits et lus en fran­çais.
Dans celui-ci, elle retrace à tra­vers ce qu’il faut bien qua­li­fier d’œuvre cho­rale, puisqu’à plu­sieurs voix, un épi­sode peu connu je crois du lec­to­rat fran­çais. En Pologne aussi, début 68, les étu­diants étaient en révolte. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans