Twiggs Jameson, Billy et Betty

Le sévice à la personne

“On ignore encore qui se cache der­rière le pseu­do­nyme de Twiggs Jame­son, et même s’il s’agit là d’un pseu­do­nyme” écrivent les édi­teurs de cette édi­tion fran­çaise de Billy & Betty dont la publi­ca­tion ori­gi­nale date 1968. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Frédéric Debomy & Benoît Guillaume, Aung San Suu Kyi, Rohingya et extrémistes bouddhistes

Quand le boud­dhisme prône la violence !

Les auteurs se mettent en scène dans ce roman gra­phique. À Ran­goun, en Bir­ma­nie, ils regardent avec éton­ne­ment le por­trait géant d’Aung San Suu Kyi sur une façade d’immeuble. Ils se remé­morent briè­ve­ment le par­cours de cette dame, son oppo­si­tion aux mili­taires, son prix Nobel de la Paix, la vic­toire de son parti aux élec­tions de 2015. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée, Essais / Documents / Biographies

Relire Tristan Felix (L’Observatoire des extrémités du vivant) à l’heure du Corona Virus

Du vivant innommable

Il faut savoir écou­ter le “chant” visuel et poé­tique de Tris­tan Felix. His­toire de nous sor­tir de notre impuis­sance.
Au besoin, si nous l’avions su — mais à l’impossible nul n’est tenu — il y a long­temps que nous aurions dû implo­rer son aide et par anti­ci­pa­tion pro­mettre des ex-voto à la sainte “Tsexto”.

Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Poésie

Marci Vogel, La Mort et autres jours de fête

Récon­for­tant par temps de confinement

Pour­quoi se conten­ter de relire La Peste ou des clas­siques plus anciens quand on peut décou­vrir ce livre tout frais paru, orné d’une cou­ver­ture des plus exquises, et qui a de quoi vous remon­ter le moral ? Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Cristina Comencini, Quatre amours

Le club des quatre

Comment appré­hen­der à la soixan­taine la soli­tude ?
Cris­tina Comen­cini tente d’y réponde par ses varia­tions sur deux couples qui -  après avoir construit un nous selon soi-même en fonc­tion de luttes de pou­voir avec la peur de suc­com­ber à l’amour sans pour autant s’en conten­ter de s’en amu­ser — vont vers une nou­velle exis­tence. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Echos d'Italie / Echi dell'Italia, Romans