Serge Brussolo, Cendres vives

L’espion­nage revi­sité par un maître de l’angoisse

Dans ce roman, Serge Brus­solo déve­loppe une intrigue qui s’articule autour des méandres de l’espionnage, des arcanes du métier d’espion, des aven­tures exo­tiques où le dan­ger rôde sans cesse. Il ajoute un aspect fan­tas­tique, une édu­ca­tion pleine de chausse-trappes. Il ima­gine un par­cours par­ti­cu­liè­re­ment dif­fi­cile pour son héros entre le moment où celui-ci com­prend ce que veut faire son frère et le temps qu’il passe dans la para­noïa de cette villa sécu­ri­sée.  Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller

Isabelle Dethan, Le Roi de paille – t.01 : “La Fille de pharaon”

Entre Égypte et Babylone…

Isabelle Dethan arrive chez Dar­gaud. Cette artiste com­plète, assu­rant sou­vent scé­na­rio, des­sin et cou­leurs, s’est déjà illus­trée, chez Del­court, dans le Fan­tas­tique avec, par exemple, les séries Mémoires de sable et Le Roi cyclope. Elle a signé des récits plus inti­mistes comme Tante Hen­riette ou Eva aux mains bleues. Mais, elle excelle dans le genre his­to­rique, avec des his­toires se dérou­lant autour du bas­sin médi­ter­ra­néen tels que Les Terres d’Horus. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Tristan Felix, Aux Racines du Vivant (exposition)

Débar­ras­ser le monde de sa lèpre

Tris­tan Félix ne cesse de nous sor­tir hors du “glo­bish” contem­po­rain. Ici, avec une qua­ran­taine d’œuvres : “du des­sin fouillé éche­velé à l’encre de Chine aux empreintes ensau­va­gées de pig­ments natu­rels, en pas­sant par la gra­vure rehaus­sée”. L’objectif est majeur puisqu’il s’agit de la pro­mo­tion de “l’énergie infi­nie des visions de l’imagination, levier vital de prises de conscience de l’hybridation irré­pres­sible du vivant — entre le rire, l’effroi et la ten­dresse.” Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Tony Kuschner par Arnaud Desplechin, Angels in America

Le vivant et son contraire

Angels in Ame­rica fait entre­croi­ser 8 per­son­nages tan­dis que le Sida avance. Ici,  la mise en scène de Des­ple­chin - qui s’en tient à une adap­ta­tion sub­tile mais  écour­tée —  crée un chan­ge­ment de registre de la pièce créée  en 1994 dans sa ver­sion fran­çaise. 26 ans après les années Rea­gan, l’œuvre revi­si­tée joue sur plu­sieurs registres mais avec rigueur. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Théâtre

Robert Seethaler, Le champ

Entre réa­lisme et voix des morts

L’acteur autri­chien Robert See­tha­ler — héros d’une série alle­mande popu­laire — publie son sixième roman.  Son nar­ra­teur croit y entendre par­ler les morts sans pour autant com­prendre ce qu’ils disent.
En consé­quence, il pro­pose des inter­pré­ta­tions sans en rete­nir une en par­ti­cu­lier là où le “Champ” sent “la terre humide et la fleur de sureau” dans une ode à la mélan­co­lie où 29 morts vont être enten­dus dans bien des ambi­guï­tés “exis­ten­tielles”… Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans