Dan Brault, Sampling (exposition)

Souflle anti-coagulant

Dan Brault vit et tra­vaille à Qué­bec. L’artiste est un des acteurs majeurs de la scène cana­dienne, entre autres par les jeux de mon­tage qu’il pro­pose. Ses oeuvres sont des assem­blages hété­ro­clites d’éléments (signes, figu­ra­tions) qui deviennent les pièces d’un puzzle nar­ra­tif à recons­truire. Ten­tant de sou­le­ver les voiles de l’Histoire mais sachant qu’à lui tout seul l’artiste ne peut pas grand chose, il casse néan­moins les réfé­rences acquises et avec une prise de risque cer­taine puisque le créa­teur casse ce qui existe en refu­sant toutes les “har­mo­nies” imi­ta­tives. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Claude Minière, Un coup de dés

Abolir le hasard

Claude Minière est adepte des tra­ver­sées déri­vantes. Le lec­teur res­sort régé­néré de tels “trans­ports” amou­reux. En tout bien tout hon­neur puisqu’il s’agit ici d’une ode en prose et sans lyrisme à Pas­cal qui n’abandonna jamais Dieu. L’auteur ne dit pas si la réci­proque est vraie. Mais c’est sans doute pour effa­cer ce doute dans sa tête que Pas­cal eut l’idée d’écrire L’Apologie de la reli­gion chré­tienne. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Essais / Documents / Biographies, Poésie

Nicolas Chapelle, Motel 155 (exposition)

La  double intel­li­gence du regardeur

Dans les “pay­sages” colo­rés de Nico­las Cha­pelle les notions d’intérieur et d’extérieur se dis­solvent ou se mêlent. Sous l’anecdote de la fausse nar­ra­tion s’ouvrent bien d’autres visions. Elles révèlent l’étendue de divers  points de vue et une manière d’étendre la notion même d’image loin des emphases roman­tiques. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Hervé Martin, J’en gage le corps

Ecrin à hantise

Comme son titre le sup­pose, J’en gage le corps n’est pas une peau ou une pel­li­cule. Il n’est pas plus un écran. C’est un bain capable de ramol­lir la chair de l’inconscient. Sym­biose. Lieu du non lieu. Non-lieu du lieu tout autant.
Le poète y cir­cule en fan­tôme autour de ses fan­tômes. De ses amours — rache­tées ou non. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Philippe Madral, Une sorcière à la cour

Une belle res­ti­tu­tion de l’affaire des Poisons 

Sur la recom­man­da­tion de Col­bert, Louis XIV nomme lieu­te­nant géné­ral de Paris un obs­cur magis­trat, La Rey­nie, en 1667. Il net­toie la Capi­tale de la Cour des Miracles, réor­ga­nise la police, l’éclairage et le pavage des rues, met en place une lutte effi­cace contre les incen­dies… Ce ven­dredi 17 juillet 1676, il assiste à l’exécution de la mar­quise de Brin­vil­liers accu­sée d’empoisonnements. Elle est déca­pi­tée et son corps est brûlé. Mais cette exé­cu­tion n’arrêta pas les morts par intoxi­ca­tions. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Pôle noir / Thriller, Romans