Emma Dusong, La voix libre (exposition)

À l’ombre d’une jeune femme en fleurs

Emma Dusong est avide d’images inti­mistes mais d’un genre par­ti­cu­lier. Elles englobent le monde dans une plu­ra­lité d’approches, une émo­tion et une intel­li­gence qu’avaient repéré le jury de l’ENSBA qui lui avaient accordé son diplôme de fin d’études avec féli­ci­ta­tions. Annette Mes­sa­ger, entre autres, avait saisi la capa­cité de la jeune plas­ti­cienne à émou­voir avec drô­le­rie et sen­sua­lité dis­crète là où les machines dési­rantes de cer­tains de ses mon­tages créent un cocon tem­po­rel et phy­sique. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Espaces ouverts

Sylvia Douyé & Fabio Lai, Le monde de l’Épée de Cristal – t.3/3 : Zorya la noire

Quand un monde évolue…

Ce tome est la conclu­sion du spin-off de L’Épée de Cris­tal, cette série de Gou­pil et Crisse, six albums entre 1989 et 2004. Syl­via Douyé pro­pose une vision noire de l’héroïne. La douce Zorya a bas­culé du côté du mal, il y a deux siècles, lors de la Grande Nuit de Cris­tal. Le terme rap­pelle la fâcheuse nuit du 9 au 10 novembre 1938 quand les nazis se sont déchaî­nés contre les juifs pour en accé­lé­rer l’émigration. Zorya, par sa rage, par sa fureur a rem­placé le pai­sible royaume de La Corne céleste par le pays de Sul­fur. Elle règne par la tyran­nie. Kolob, un Antho­nome, a été élevé dans l’idée d’être l’instrument qui débar­ras­sera le pays de Zorya la noire. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Bande dessinée

Du lit à l’intuition — métaphysique du bonheur : entretien avec Gabrielle Le Bayon

Gabrielle Le Bayon cultive une mise en scène (jamais com­plai­sante) pour indi­quer divers types de rap­ports cau­saux entre les époques, les arts, le monde et l’artiste elle-même. Tout est injonc­tion des plus clas­sieuses à la beauté avec une pointe d’humour sen­sible mais dis­cret. La plas­ti­cienne pos­sède une connais­sance majeure de ses champs d’investigation qu’elle explore avec autant de sen­si­bi­lité que d’intelligence. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, cinéma, Entretiens

Daniel Cario, Les Bâtards du diable

La soli­tude et la folie…

Silvère Lava­rec est sémi­na­riste. Sur le point de pro­non­cer ses vœux pour la prê­trise, il est ren­tré chez ses parents quelques jours pour médi­ter. Il aime aller en forêt, à la recherche de miné­raux. C’est là qu’il est atta­qué par une laie qui veut pro­té­ger ses petits. Ce sont les enchaî­ne­ments qu’il recons­ti­tue quand il reprend conscience dans un lieu inconnu, avec une ter­rible dou­leur irra­diant son corps. Peu à peu, il réa­lise qu’il est atta­ché sur un châ­lit, des sangles immo­bi­li­sant son corps et ses mains. Après quelques appels, une femme le rejoint. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Romans

Michel Polnareff, Enfin

“M’enfin !” (G. Lagaffe)

23 ans d’attente n’ont rien arrangé au contraire. La décep­tion en est plus grande même si elle était pro­gram­mée. Un laps si long lais­sait pré­voir une panne de créa­tion. S’y ajoutent les affres d’une auto-complaisance.
D’où ce Christ­mas poo­ding indi­geste. Les paroles y sont indi­gentes ou d’un éro­tisme désar­mant de bêtise. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, On jette !