Eva Mulleras, L’oscil

L’ava­lée, l’avalanche

Le pre­mier livre d’Eva Mul­le­ras est une sur­prise. Le corps y existe. Mais dans une dimen­sion par­ti­cu­lière. Et sul­pi­cienne. Il n’est pas donné pour acquis tant il est sou­mis à une dévo­ra­tion et une quasi auto-mutilation : celle qui est accep­tée de l’autre qui le creuse et en fait sa chose. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Poésie

Jacques Cauda, La grosse et les cabots

Amères thunes de Jacques Cauda

A ceux que la langue cruelle de Cauda gêne, il est conseillé la lec­ture de son der­nier recueil. Fidèle à l’économie de la col­lec­tion de Danielle Ber­thet, ne demeurent du cor­pus que ses notes. Nul risque de “gouâtre” — même si le mot tel un cafard devient la sécré­tion natu­relle d’une des notes de bas de page. Dans la fru­ga­lité de ce nou­veau genre lit­té­raire, Cauda fait preuve néan­moins de haute culture. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Chapeau bas, Espaces ouverts, Poésie

Lucie Pierrat-Pajot, Les Mystères de Larispem (3 tomes)

Les aven­tures d’un trio d’adolescents dans un Paris rétro­fu­tu­riste aux mul­tiples facettes

Cette tri­lo­gie incroyable se déroule prin­ci­pa­le­ment dans un monde rétro­fu­tu­riste, à la veille du ving­tième siècle. Paris a été renom­mée Laris­pem , elle est deve­nue une cité Etat encla­vée au milieu de la France, et tota­le­ment indé­pen­dante grâce à ses mer­veilles tech­no­lo­giques. Une révo­lu­tion a mis fin aux pri­vi­lèges des nobles, et la Com­mune a gagné. Les pri­vi­lèges ont pris fin, même si quelques castes, dont celle des bou­chers (les Lou­ché­bems), sont très puis­santes.
D’ailleurs l’auteure s’est ins­pi­rée du véri­table jar­gon des bou­chers pour ali­men­ter son roman en expres­sions variées, qui, décon­cer­tantes au début, deviennent par­tie inté­grante des dia­logues au fil de la lec­ture. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Jeunesse, Romans

Les fouilles incarnées de Michel Moskovtchenko : entretien avec l’artiste

Les bustes de Michel Mos­kovt­chenko  — solaires — ne se réduisent jamais à ceux de bla­sons là où à la fois s’en dégagent une puis­sance éro­tique en une sorte d’attente éter­nelle, à l’antique. mais aussi une puis­sance mor­ti­fère qui rap­pelle tou­jours à l’homme le peu qu’il est. Tou­te­fois, les sculp­tures lui pro­posent des hypo­thèses d’avenirs qu’il ne soup­çon­nait pas. Conti­nue rea­ding

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Entretiens

Arctique (Anne-Cécile Vandalem)

Une enquête pas­sion­nante, fina­le­ment inaccomplie

Le spec­tacle débute par un film qui plante le décor et l’histoire : le remor­quage d’un bateau acci­denté vers le pôle Nord amène des clan­des­tins à prendre place à bord : cha­cun paie sa place, embar­quant vers l’inconnu pour le meilleur ou pour le pire. Can­ton­nés dans le grand salon, où les voya­geurs pou­vaient se réunir et assis­ter à des spec­tacles, nos pas­sa­gers défi­nissent péni­ble­ment leurs rap­ports et explorent cha­cun à leur façon les dif­fé­rents espaces du navire. Conti­nue rea­ding

Leave a Comment

Filed under Théâtre