L’actu

Un sen­ti­ment de réus­site inac­com­plie
Le spec­tacle com­mence par une pré­sen­ta­tion qui enchaîne sur l’annonce de bien­ve­nue ; c’est l’occasion pour un comé­dien de cla­mer les condi­tions de dérou­le­ment de la soi­rée, en même temps que les rap­ports entre les prin­ci­paux per­son­nages. L’œuvre de Dos­toïevski s’en trouve désa­cra­li­sée, comme incar­née. Le pla­teau est consti­tué d’une mai­son dont le toit peut être uti­lisé comme plan incliné par les comé­diens. Devant l’habitation des rails per­mettent de dépla­cer des modules com­por­tant des murs ou des parois de verres, cha­cun figu­rant une pièce ; les dif­fé­rentes scènes sont ainsi aisé­ment pré­sen­tées dans des lieux propres, plus ou moins iso­lés par l’éclairage de l’ensemble du décor. La repré­sen­ta­tion porte la signa­ture Bel­lo­rini : illus­tra­tion musi­cale inven­tive, troupe consti­tuée de véri­tables per­son­na­li­tés, déve­lop­pe­ment nar­ra­tif fluide à voca­tion édifiante.


I
ncon­tes­ta­ble­ment, les élans roman­tiques, mys­tiques et cyniques propres aux Kara­ma­zov se trouvent bien ren­dus par l’atmosphère inti­miste mais gran­di­lo­quente de la repré­sen­ta­tion. Les répliques sont cla­mées dans leur authen­ti­cité, leur cru­dité, leur por­tée morale. Bien sûr même les pau­més, peut-être sur­tout, vivent l’essentiel. La pré­sen­ta­tion suc­ces­sive des scènes qui consti­tuent cha­cune plus une suite de mono­logues que des dia­logues enchaî­nés rend le pro­pos très dépen­dant des per­for­mances de cha­cun des acteurs. Tous n’ont pas la même effi­ca­cité dans la consti­tu­tion de l’épaisseur de leur per­son­nage.
Le spec­tacle, de qua­lité, peine à prendre son rythme et à tenir sa dis­tance. C’est que le texte de Dos­toïevski est spé­cu­la­tif et ne se prête que de façon rétive à la nar­ra­ti­vité : il en résulte des scènes bien sen­ties, mais ne par­ve­nant pas à for­mer un spec­tacle à la teneur conti­nue, d’où un sen­ti­ment de réus­site inaccomplie.

chris­tophe gio­lito

Kara­ma­zov

d’après Les frères Karamazov

de Fédor Dostoïevski

Mise en scène Jean Bellorini

photo Chris­tophe Ray­naud de Lage

 

Avec Micha­lis Bolia­kis, Fran­çois Deblock, Mathieu Del­monté, Karyll Elgri­chi, Jean-Christophe Folly, Jules Gar­reau, Camille de La Guillon­nière, Jacques Had­jaje, Blanche Leleu, Clara Mayer, Teddy Melis, Marc Plas, Benoit Pris­set, Geof­froy Ron­deau et un enfant

Tra­duc­tion André Mar­ko­wicz
Adap­ta­tion Jean Bel­lo­rini et Camille de La Guillon­nière | Scé­no­gra­phie et lumière Jean Bel­lo­rini | Cos­tumes, acces­soires Macha Makeïeff | Musique Jean Bel­lo­rini, Micha­lis Bolia­kis, Hugo Sablic | Son Sébas­tien Trouvé | Coif­fures, maquillage Cécile Kret­sch­mar | Assis­ta­nat à la mise en scène Mélodie-Amy Wal­let | Assis­ta­nat scénographie et régie pla­teau Guillaume Cha­pe­leau | Assis­ta­nat lumière et régie lumière Luc Mus­cillo  | Assis­ta­nat cos­tumes Clau­dine Crau­land |  Assis­ta­nat coif­fures, maquillages Cécile Larue | Habillage Nelly Geyres  | Assis­ta­nat acces­soires Mar­got Clavières | Régie générale André Neri  | Régie son Léo Rossi-Roth et Jérémie Tison  | Régie pla­teau Ludo­vic Moy­san, Nico­las Gui­chard et Sébastian Pueyo-Larrea  | Réalisation des décors ate­liers du Théâtre Gérard Phi­lipe, centre dra­ma­tique natio­nal de Saint-Denis sous la direc­tion de Chris­tophe Cou­peaux et Quen­tin Charrois.

Au Théâtre Gérard Philipe

59, bou­le­vard Jules-Guesde 93 207 Saint-Denis Cedex

Tél. +33 (0)1 48 13 70 00 reservation@theatregerardphilipe.com

Du 5 au 29 jan­vier 2017 Les lun­dis, jeu­dis et ven­dre­dis à 19 h – le samedi à 18 h – le dimanche à 15 h — relâches les mar­dis et mercredis.

Durée : 1re par­tie : 2h20 / entracte : 15 min / 2e par­tie : 2h – Salle Roger Blin

Créa­tion 11 au 22 juillet 2016 — Fes­ti­val d’Avignon
du 1er au 6 et du 8 au 13 novembre 2016, Théâtre de Carouge – Ate­lier de Genève
du 18 au 20 et du 22 au 27 novembre, La Criée — Théâtre natio­nal de Mar­seille
les 3 et 4 décembre, Théâtre Louis Ara­gon, Scène conven­tion­née – Tremblay-en-France
le 9 décembre, Le Préau – Centre dra­ma­tique régio­nal de Basse-Normandie — Vire
les 14 et 16 décembre, Théâtre de Caen
les 2 et 3 février 2017, Scène natio­nale du Sud-Aquitain – Bayonne
les 9 et 10 février 2017, Théâtre natio­nal de Nice – CDN Nice Côte-d’Azur
les 17 et 18 février, Les Treize Arches — Scène conven­tion­née de Brive
du 23 au 25 février, Mai­son des Arts André Mal­raux Scène Natio­nale de Cré­teil et du Val de Marne
du 1er au 5 mars, Théâtre Fir­min Gémier / La Pis­cine – Pôle Natio­nal Antony et Châtenay-Malabry
les 10 et 11 mars, Grand R – Scène natio­nale de la Roche-sur-Yon
les 14 et 15 mars, Mai­son de la Culture d’Amiens — Centre euro­péen de créa­tion et de pro­duc­tion
du 22 au 25 mars, Théâtre natio­nal de Tou­louse Midi-Pyrénées
du 30 mars au 2 avril et du 4 au 7 avril, Théâtre des Céles­tins – Lyon
le 20 avril, Domaine d’O — Mont­pel­lier
les 27 et 28 avril, Scène natio­nale de Sète et du Bas­sin de Thau
le 12 mai, Espace Jean Legendre — Théâtre de Com­piègne – Scène natio­nale de l’Oise en pré­fi­gu­ra­tion
les 19 et 20 mai, Comé­die de Clermont-Ferrand – Scène natio­nale
les 31 mai et 1er juin, Théâtre de Cor­nouaille – Scène natio­nale de Quimper

Pro­duc­tion Théâtre Gérard Phi­lipe, centre dra­ma­tique natio­nal de Saint-Denis Copro­duc­tion Fes­ti­val d’Avignon, La Criée-Théâtre natio­nal de Mar­seille, Théâtre de Carouge-Atelier de Genève, scène natio­nale du Sud-Aquitain – Bayonne, Théâtre de Caen, Théâtre Fir­min Gémier / La Pis­cine – pôle natio­nal des Arts du cirque d’Antony et de Châtenay-Malabry, Opéra de Massy, Comé­die de Clermont-Ferrand – scène natio­nale, Mai­son de la Culture d’Amiens– Centre euro­péen de créa­tion et de pro­duc­tion, Mai­son des Arts André Mal­raux scène Natio­nale de Cré­teil et du Val de Marne, scène natio­nale de Sète et du Bas­sin de Thau, Grand R – scène natio­nale de la Roche-sur-Yon, Les Treize Arches-Scène conven­tion­née de Brive, Espace Jean Legendre – Théâtre de Com­piègne – scène natio­nale de l’Oise en pré­fi­gu­ra­tion. Avec le sou­tien du Dépar­te­ment de la Seine-Saint-Denis et de la Région Île-de-France.

One Response to L’actu

  1. lallemant

    Bon­jour,
    bravo pour vos com­men­taires très inté­res­sants et com­plets. Si il existe une lettre je serai heu­reuse de la rece­voir.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>