Claire Gratias, L’occasion fait le larron

…mais pas toujours !

Trois jeunes gar­çons, désar­gen­tés, se retrouvent au fast-food avant d’aller voir un film. Ils parlent haut devant Lola, la ser­veuse, se font remar­quer et laissent des traces avec leurs rol­lers. Le vigile, non sans peine, les fait sor­tir. En route pour le cinéma, ils arrivent vers une agence ban­caire au moment où un des convoyeurs, por­teur de sacs, fait un malaise. Son col­lègue lâche les siens pour le secou­rir. L’occasion est trop belle ! À toute vitesse, sur leurs rol­lers, ils s’emparent des quatre sacs et dis­pa­raissent. Dans l’appartement où ils se sont réfu­giés, ils réa­lisent alors ce qu’ils ont fait. Ils finissent par déci­der, non sans dis­cus­sions, de cacher momen­ta­né­ment l’argent. La sœur de l’un d’eux qui, avec sa bande, recherche les mai­sons aban­don­nées pour les visi­ter la nuit, lui en a signalé une pas trop éloi­gnée. Le soir, Lola, entend le récit du bra­quage à la télé­vi­sion. Elle fait vite le rap­pro­che­ment avec les trois clients de l’après-midi, d’autant qu’elle en trouve un très mignon.
Ce roman a été écrit dans le cadre de l’opération “Le feuille­ton des Incos”. Celle-ci, ini­tiée par l’éditeur, per­met à de jeunes lec­teurs d’entrer dans les cou­lisses de la créa­tion d’une his­toire par un échange régu­lier entre la roman­cière et des groupes de liseurs.

Outre les péri­pé­ties variées vécues par les trois héros, ce livre aborde nombre des pro­blé­ma­tiques aux­quelles sont confron­tés les jeunes d’aujourd’hui. L’auteure évoque, ainsi, le taba­gisme et ses dan­gers, les inci­vi­li­tés. Elle aborde l’attrait de l’argent facile et ses mirages. Elle met en scène les chas­seurs de fan­tômes, mais aussi quelques facé­ties du des­tin. Claire Gra­tias signe une intrigue habi­le­ment mon­tée, au rythme sou­tenu, ser­vie par une écri­ture ner­veuse, tonique. Elle rend pal­pable la fra­gi­lité des trois gar­çons, leurs espoirs en un ave­nir plus radieux, leurs rêves d’une vie meilleure.
L’occasion fait le lar­ron se révèle un livre très agréable à lire, plein d’humour, res­ti­tuant, avec bon­heur, nombre de com­por­te­ments com­muns aux jeunes gens.

serge per­raud

Claire Gra­tias, L’occasion fait le lar­ron, Édi­tions Thierry Magnier, coll. « Le feuille­ton des Incos », mai 2013, 96 p. – 5,95 €.

Leave a Comment

Filed under Jeunesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>