André Breton, Jean Paulhan, Correspondance. 1918–1962

Un savou­reux jeu de dupe

Bizar­re­ment, cette cor­res­pon­dance qu’on s’attendrait à être corus­cante reste fina­le­ment snob et d’un bour­geoi­sisme appuyé.
Cla­risse Bar­thé­lémy a bien cadré de tels échanges de 40 ans d’autant plus savou­reux que les marques d’amitiés témoignent d’une dis­tance cer­taine de la part d’écrivains qui en d’autres lieux et face à d’autres “amis” se lais­saient aller à bien plus que ces ronds de jambes et rodomontades.

Ques­tion “Paris vaut bien un pou­let”, André Bre­ton n’y va pas par le dos de la cuillère à onguent : “vous ne pou­vez savoir comme j’aime le timbre de votre voix qui peut fort bien être qua­li­fiée de magique”. (p. 207). Et les deux se livrent à des jeux de chaises musi­cales pour faire avan­cer leurs pou­lains et leurs oeuvres res­pec­tives à l’ombre de Gallimard.

La lit­té­ra­ture ne s’en trouve pas for­cé­ment gran­die mais à l’inverse elle ne rétré­cit pas plus.
Elle est ici dans les mains de deux méca­ni­ciens du cycle de ses fluides et qui savent (ou le croient) ce qu’ils peuvent attendre l’un de l’autre.

Ici, l’amitié est un bon usage. Les sup­po­sés atta­che­ments se par­sèment de taf­fe­tas. On n’est pas entre vieilles dames mais il s’agit encore d’une lit­té­ra­ture sur canapé, fruit d’une culture très lar­ge­ment codée et de caste.
De la part de Bre­ton, les lettres semblent par­fois des mis­sives amou­reuses. Quant aux fré­mis­se­ments de Paul­han, ils ne grouillent pas.

Bref, la cor­res­pon­dance reste une stra­té­gie où l’amitié roule comme elle peut : “Affec­tueu­se­ment”. Ni plus ni moins.
Quant aux adden­das de cette édi­tion, ils sont des plus intéressants.

feuille­ter le livre

jean-paul gavard– perret

André Bre­ton, Jean Paul­han, Cor­res­pon­dance. 1918–1962, édi­tion de Cla­risse Bar­thé­lémy, Gal­li­mard, col­lec­tion Blanche, Paris, 25 novembre 2021, 256 p. — 22,00 €.

 

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge, Essais / Documents / Biographies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>