Natacha Appanah, Rien ne t’appartient (Rentrée Littéraire 2021)

Exer­cice de liberté

Depuis la mort de son époux, Tara, l’héroïne du roman, n’est pas sou­mise seule­ment à la dou­leur de la perte et à la soli­tude. Un autre tsu­nami se lève.
Déba­roule du fond d’elle-même la fille qu’elle fut avant de deve­nir femme : “Elle ne se contente plus d’habiter mes rêves, cette fille. Elle pousse en moi, contre mes flancs, elle veut sor­tir et je sens que, bien­tôt, je n’aurai plus la force de la rete­nir tant elle me hante, tant elle est puissante.”

Dès lors, cette fille “per­due” fait d’abord “oublier les mots, les évé­ne­ments, c’est elle qui me fait dan­ser nue.” Car celle qui eut jadis un autre pré­nom et qui croyait à la réma­nence éter­nelle de l’enfance a été reprise par les ombres de son pays d’origine.
Et Nata­cha Appa­nah crée une plon­gée sen­suelle et impla­cable dans un uni­vers où il convient de lut­ter pour sau­ver l’intégrité de l’existence.

La roman­cière, plu­tôt que de  se rele­ver des décombres de la vie, donne libre cours à l’émotion de l’instant pour les ébran­le­ments pro­fonds qu’elle sus­cite. Cette cap­ta­tion est plus per­ti­nente même si demeurent bien sûr des retours amont.
Ils obligent encore à exis­ter face aux errances et aux erreurs qu’il convient de redresser.

Se crée l’inévitable infu­sion là où il convient de découdre les retours face au ciel éteint pour s’octroyer une mou­vante remise de peine et aller plus loin vers ce qui échappe encore.

feuille­ter le livre

jean-paul gavard-perret

Nata­cha Appa­nah, Rien ne t’appartient, Gal­li­mard, col­lec­tion Blanche, août 2021, 162 p. — 16, 90 €.

1 Comment

Filed under Romans

One Response to Natacha Appanah, Rien ne t’appartient (Rentrée Littéraire 2021)

  1. Pingback: Rien ne t’appartient – Ma collection de livres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>