Max Schiavon, Le général Vauthier. Un officier visionnaire, un destin bouleversant

Un géné­ral fran­çais inconnu

Pour avoir tra­vaillé avec Max Schia­von, je connais l’une de ses prin­ci­pales qua­li­tés d’historien : sa capa­cité à débus­quer des archives inédites. Ses pré­cé­dents ouvrages en por­taient la marque, et il réci­dive avec cette bio­gra­phie du géné­ral Vau­thier. Paul Vau­thier est un inconnu total pour le grand public. Cet offi­cier brillant, poly­tech­ni­cien et bre­veté de l’Ecole de Guerre, a pour­tant joué un rôle essen­tiel dans la dif­fu­sion des nou­velles théo­ries sur l’emploi des forces aériennes. Ses tra­vaux ont inté­ressé de très nom­breux res­pon­sables poli­tiques et mili­taires, y com­pris en Alle­magne. Il a mis en avant le carac­tère désor­mais pri­mor­dial de l’avion dans les com­bats, y com­pris contre les civils (il a lu et tra­duit les ouvrages de Dou­het). Il a sur­tout été un col­la­bo­ra­teur proche du maré­chal Pétain dans l’entre-deux-guerres.

O
n com­prend alors toute l’importance des archives pri­vées que la famille Vau­thier a mises à dis­po­si­tion de Max Schia­von pour écrire la bio­gra­phie de cet offi­cier supé­rieur. Le livre per­met de connaître en détails la car­rière d’un offi­cier hors pair qui se heurte aux pesan­teurs de son époque et des supé­rieurs. Le grand inté­rêt du livre réside dans les pages consa­crées au tra­vail de Vau­thier aux côtés du maré­chal Pétain. Les lec­teurs décou­vri­ront que loin d’être un gâteux dépassé par les inno­va­tions et atta­ché à une concep­tion dépas­sée de la guerre, Pétain, notam­ment grâce à Vau­thier, sai­sit les trans­for­ma­tions en cours.

O
n sent l’auteur pas­sionné par ce per­son­nage et par son action. Il cherche donc à le faire sor­tir de l’ombre dans laquelle sa proxi­mité avec Pétain, la défaite de 1940 mais aussi sa propre per­son­na­lité, l’ont enfermé. Max Schia­von apporte une lumière nou­velle, à tra­vers le per­son­nage et le rôle du géné­ral Vau­thier, sur Pétain, sur les débats stra­té­giques et sur le monde des res­pon­sables mili­taires à la veille de la Seconde Guerre mon­diale. Les his­to­riens des rela­tions inter­na­tio­nales liront avec inté­rêts les pages consa­crées à l’ambassade espa­gnole de Pétain puisque Vau­thier l’y sui­vit.

U
n livre qui devrait sus­ci­ter pas mal de débats !

fre­de­ric le moal

Max Schia­von, Le géné­ral Vau­thier. Un offi­cier vision­naire, un des­tin bou­le­ver­sant, édi­tions Pierre de Taillac, jan­vier 2013,297 p. — 25,00 €

1 Comment

Filed under Essais / Documents / Biographies

One Response to Max Schiavon, Le général Vauthier. Un officier visionnaire, un destin bouleversant

  1. Thierthier 74

    Je suis tres sur­pris de vous retrou­ver mon colo­nel dans la pro­duc­tion d un livre. Je vous pen­sais a la retraite du côté de gap loin de vos petits ser­gents pro­duc­teurs de car­to­gra­phie, de votre secré­taire pré­po­sée a la retrans­crip­tion de manus­crits ecrits dans une langue lui etant incon­nue et des impri­mantes rugis­santes du BTSI qui vous avait ete confié.

Répondre à Thierthier 74 Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>