Cristina d’Edigio : la vie au grand air

La vie est ailleurs

Dans sa nou­velle série, Cris­tina d’Edigio ramène — dans l’esprit du temps — vers celles et ceux qui ont choisi de ne plus vivre empri­son­nés par les normes.
Elle docu­mente sobre­ment et sans recherche d’effets leur exis­tence en liberté et en contact avec la nature.

Pour eux, le temps est celui de ce qu’elle nomme “une vie lente où les heures deviennent mar­quées non par une hor­loge ou un enga­ge­ment, mais par un réel besoin phy­sique”. D’où ce micro­cosme loin d’un monde qui tourne à toute allure.
Ces per­son­nages de “l’an 01″ se contentent d’une sim­pli­cité sédentaire.

Preuve que la vie est ailleurs. A savoir au sein d’une inti­mité pri­mi­tive, douce et cares­sante.
Les corps fleu­rissent dans leurs puits.

Des émois s’inventent des gués afin de sou­li­gner la pro­tu­bé­rance du silence et de l’écart, là où souffle une vie sau­vage à l’affût des élans les plus simples.

jean-paul gavard-perret

 

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Echos d'Italie / Echi dell'Italia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>