Shane Haddad, Toni tout court

Entre le cœur et la gorge

En mélan­geant trois sujets — la pre­mière per­sonne (la nar­ra­trice), la deuxième (quand une voix, sou­vent mater­nelle, lui parle), la troi­sième (quand elle s’observe) -, ce roman  de la langue est aussi celui d’une construc­tion et d’une ini­tia­tion pour pas­ser à un état supé­rieur et une mon­tée en puis­sance.
Mais les conflits demeurent car Toni affronte ce moment où “l’adolescence est une salope, l’autorité est une chienne”. La nar­ra­trice garde encore une fan­tai­sie et accepte celles et ceux qui vou­draient faire d’elle une petite fille modèle.

Elle se heurte tou­te­fois à bien des prin­cipes de réa­lité. Sa mère a beau dire “J’ai attendu alors tu attends. Tu fais comme moi”, les temps ont changé et elle ne se laisse pas faire. Le moment des refus est arrivé.
Sou­vent  d’une manière inopé­rante et sté­rile et des fuites finissent par une chute où Toni se casse un bras.
Si bien qu’elle s’inflige “la dou­leur comme un moyen d’exister” jusqu’à vomir sa gêne.  Certes, le corps reste ici cen­tral — et pour cause -, cepen­dant tout passe for­cé­ment par une men­ta­li­sa­tion néces­saire à une prise de conscience.
Atteindre l’autonomie néces­site un appren­tis­sage dont le roman devient le témoin là où la vie des autres (“tous les gar­çons et les filles” que chante Fran­çoise Hardy — mais pas seule­ment) heurte celle de l’héroïne.
Elle vou­drait bien fêter ses vingt ans. Mais l’angoisse l’étreint “entre le cœur et la gorge”.
A mesure que le temps avance, rien n’est simple voire tout se complique.
Tout est bien vu en ce pre­mier roman qui frappe juste.
 
jean-paul gavard-perret

Shane Had­dad, Toni tout court, P.O.L, Paris, jan­vier 2021, 158 p. — 17,00 €.

Leave a Comment

Filed under Romans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>