Tina Cosmai, Meriggio

Le cercle de l’absence 

Entre clarté abso­lue et une obs­cu­rité pro­fonde, les scènes et pay­sages de l’Italienne Tina Cos­mai dans sa série Merig­gio sont mon­tées en un mini­ma­lisme chro­ma­tique à la de Chi­rico.
Ce pro­cédé efface détails et par­ti­cu­la­ri­tés vers une véri­table vision méta­phy­sique des lieux.

Les vil­lages et leurs arches créent des exca­va­tions aussi exté­rieures qu’intérieures là où la per­cep­tion du pay­sage ren­voie à la recherche de soi.
Tout se déroule dans une sorte de cercle de l’absence que la pré­sence de telles images tente de guérir.

Les murs sont cise­lés et comme per­dus au fond de l’air . Au bistre de la terre répond le bleu du ciel dans la folie de voir.
Mais de voir quoi ?

C’est plus un croire voir, un entre­voir. Loin, là bas — ou en soi. A peine, à peine.
Au-dessus des mai­sons, il n’y a rien. Sinon le bleu tel­le­ment pro­fond qu’il serre à la gorge.

Jusqu’à faire vaciller le pay­sage comme le regar­deur de toutes parts.

lire notre entre­tien avec l’artiste

jean-paul gavard-perret

Tina Cos­mai, Merig­gio, 2020.

 

3 Comments

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Echos d'Italie / Echi dell'Italia

3 Responses to Tina Cosmai, Meriggio

  1. Anne Marie Carreira

    C’est plus un croire voir, un entre­voir. Loin, là bas — ou en soi. A peine, à peine.
    Au-dessus des mai­sons, il n’y a rien. Sinon le bleu tel­le­ment pro­fond qu’il serre à la gorge.”

    Excel­lente cri­tique ! Moi aussi j’ai la gorge ser­rée par tant de poé­sie que JPGP met sur ses chroniques .

  2. Villeneuve

    Oui Anne-Marie il faut saluer l’exceptionnelle poé­sie de JPGP .

  3. Tina Cosmai

    Merci beau­coup.
    Je suis heu­reux que le poème arrive au cœur de celui qui le regarde.

Répondre à Villeneuve Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>