Michel Leperre, Journal de ma guerre d’Algérie — Journal du 55/2B

Depuis la terre d’exil

Ce livre est une tranche de vie consti­tuée d’extraits du jour­nal de Michel Leperre, de ses lettres à ses parents. Le cor­pus est com­plété par des lettres qu’il a reçues, des articles de jour­naux et des docu­ments trou­vés au Ser­vice his­to­rique de la Défense.
Au sor­tir de son école supé­rieure, l’auteur et son ami Yves Bruant intègrent l’école des offi­ciers de Saint-Maixent puis sont affec­tés dans le Nord Constan­ti­nois, une région dif­fi­cile dans ce qui ne s’appelait pas encore la guerre d’Algérie.

Outre la richesse des docu­ments, ce livre est sin­gu­lier par le pro­fil de son auteur. “Me voilà offi­cier d’action psy­cho­lo­gique. La plai­san­te­rie est plu­tôt sinistre et je ne sais pas encore ce que je vais faire” écrit-il.
Mais le dégoût pointe très vite et “c’est une mal­hon­nê­teté de vou­loir prê­cher le ral­lie­ment à la France forte et généreuse”.

L’auteur montre la qua­dra­ture des cercles dans les­quels les acteurs actifs ou pas­sifs sont enfer­més. Lui-même se trouve sou­mis à l’exécution de taches deve­nues inutiles voire incom­pré­hen­sibles et il dénonce ce qu’il voit — dont la tor­ture.
Ce qui entraîne bien des pro­blèmes avec sa hié­rar­chie et son propre père.

La force du livre tient à sa qua­lité lit­té­raire. Pour atté­nuer l’intolérable, Leperre tente de culti­ver un cer­tain déta­che­ment lorsque cela est pos­sible sur ce qu’il nomme “la terre d’exil”. Bien des véri­tés sont émises.
Seule ombre au tableau : l’absence de ceux qu’on appela “pieds-noirs” : ils sont aussi effa­cés qu’ils le furent lors de leur retour en France quelques années plus tard.

jean-paul gavard-perret

Michel Leperre, Jour­nal de ma guerre d’Algérie - Jour­nal du 55/2B, Edi­tions Michel de Maule, Paris, 2020, 243 p. — 25,00 €.

Leave a Comment

Filed under En d'autres temps / En marge, Essais / Documents / Biographies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>