Francis Carpentier, Mission à Bruxelles

Un ver­ti­gi­neux prestidigitateur

Se trans­for­mant en “car­pen­ta­rie” (conduc­teur de char gau­lois), l’auteur  –comme ses héros - se moque des pré­to­riens qui vou­draient lui cou­per la bride.
Ils l’ont déjà sur le cou et leur vision­naire fait cli­que­ter les mots quels que soient les lieux et les temps de ses enquêtes.

Au moment où l’auteur de Ric Hochet (André-Paul Duchâ­teau) vient de nous quit­ter, Car­pen­tier lui rend de facto un bel hom­mage. Comme chez le Belge, il rend le pré­sent et ses gouffres réels. Mais ces der­niers ne sont  plus rien face à l’écriture qui les trans­forme au sein de telles nou­velles.
Les soi­rées de meurtres s’y font aussi drôles que sophis­ti­quées mais, fidèle à son enquê­teur et ses règles, l’auteur donne l’impression de ne pas y toucher.

Dans ces his­toires top secrètes, tout le sens — ou le non sens — est digne de la lou­fo­que­rie du sur­réa­lisme nar­ra­tif belge.
Même si l’auteur est un gau­lois (voir plus haut), il auto-crée son adou­be­ment à l’Outre-Quiévrain par le titre de son livre.

Tout demeure sans des­sus des­sous : les trous n’existent pas et les tours se dan­dinent dans un humour râpeux et léger et des séries de “gags” à froid.
La poé­sie en morne plaine joue les filles de l’air  entre les morts tout court et ceux qui res­tent en sursis.

Le “je” nar­ra­teur res­semble par­fois à un tin­te­ment de clo­chette, une rampe, un petite tache brune ou encore une exca­va­tion.
Et tout compte fait, les his­toires comptent beau­coup moins que leur trai­te­ment par une écri­ture d’un ver­ti­gi­neux prestidigitateur.

jean-paul gavard-perret

Fran­cis Car­pen­tier, Mis­sion à Bruxelles, Edi­tions Mal­per­tuis, Noisy le sec, 2020, 76 p. - 5,90 €.

Leave a Comment

Filed under Nouvelles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>