Andelu, Peintures et Sculptures récentes (exposition)

Marcher dans un monde

Par son tra­vail, Andelu cherche tou­jours à savoir ce qu’advient l’être en notre pré­sent au che­min lacéré. Le corps est “écrit” dans des images qui le décom­posent et le recom­posent.
Le loquet de la peau affleure dans l’arc des formes au lever de la lune (d’où l’importance du bleu) ou du soleil (d’où celle du jaune) en divers mirages des miroirs, cou­tures et cica­trices où se pro­mène la lave des couleurs.

Existent  des brèches, des aban­dons, des ententes en une immo­bi­lité qui semble ne plus pou­voir tenir en place. Le tout dans une tem­po­ra­lité et des espaces spé­ci­fiques ou mor­ceaux écor­chés.
Le monde plat, Andelu le gratte jusqu’au vide uté­rin, jusqu’à déta­cher la chair d’une image sourde par tout ce que l’artiste desserre.

Sortant de la pein­ture cor­se­tée, elle crée des sorte de trous ou de bour­sou­flures où une autre image appa­raît au creux de corps d’attente dont il s’agit de ron­ger le tour­billon des ron­deurs.
Il y a là une place pour l’étourdissement au moment où  l’artiste montre le caché de manière quasi rupestre.

Une puis­sante et soli­taire pul­sion reste sou­ve­raine. Le geste que cer­tain pour­raient pen­ser mal­adroit est le par­fait contraire.
L’art crée une bru­tale régur­gi­ta­tion du réel et déroule ce qui res­tait jusque là en un illi­sible enchevêtrement.

Chaque oeuvre, quelle qu’en soit la nature, porte la vio­lence d’une trace ou la dou­ceur d’une empreinte. L’une et l’autre créent l’exaltation d’un souffle loin des règles clas­siques de la repré­sen­ta­tion.
Preuve qu’à Val­lau­ris, l’art — le vrai — est tou­jours vivant.

jean-paul gavard-perret

Andelu, Pein­tures et Sculp­tures récentes, Ate­lier d’Andelu — Sil­ver­Fox Art Space, 65 ave. G. Clé­men­ceau, Val­lau­ris, du 2 au 19 juillet.

Leave a Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>