Jean-Claude Bélégou, La vie malgré tout

Photo­gra­phie–Para­diso

Avec La vie mal­gré tout, Jean-Claude Bélé­gou nous replonge dans son jar­din d’Eden. Il décon­fine l’art du por­trait en l’enfermant dans un tel lieu.
C’est une manière de soi­gner le mal par le mal à une époque où le por­trait est désor­mais capté par le monde poli­cier pour deve­nir le mou­chard idéal.

Preuve qu’une image peut nous valoir mille maux. Impos­sible de s’en tirer. Pour autant,
Bélé­gou dévie d’un tel schéma afin que, en pauvres pêcheurs, nous venions — à défaut de les cueillir — contem­pler les fruits verts où, non jadis mais naguère, il mon­tra celle qui fut l’amour et non seule­ment d’un été.

C’est un moyen de toi­ser les “lieux sous sur­veillance orga­ni­sée consé­quences iné­luc­tables des grandes concen­tra­tions urbaines, d’une mon­dia­li­sa­tion cupide”.
Dans ce vieux pres­by­tère devenu havre de paix, Bélé­gou se fait liber­taire, hédo­niste, res­pec­tueux de ses modèles.

Leurs por­traits “résonnent” comme un havre de paix dégagé de la misère et de la détresse. C’est un peu de souffle, un peu d’eau fraîche.
Face aux mou­ve­ments ou au asphyxies du tra­çage, c’est enfin de la vie à l’envers mais ” la vie envers et contre tout, fra­gile, humaine trop humaine, sen­sible, faite de chair et de sang, d’émotion, de dons et de refus, d’élans et de désirs, de soif de liberté et de mouvement.”

Que deman­der d’autre ? Et si le pho­to­graphe com­prend com­bien, dans monde tel qu’il est, “La nuit sera sans fin” il en retarde l’arrivée.
Pho­to­gra­phie–Para­diso en quelque sorte.

jean-paul gavard-perret

Jean-Claude Bélé­gou, La vie mal­gré tout, expo­si­tion sur le site de l’artiste.

1 Comment

Filed under Arts croisés / L'Oeil du litteraire.com, Chapeau bas, Erotisme

One Response to Jean-Claude Bélégou, La vie malgré tout

  1. Villeneuve

    ” La vie mal­gré tout ” : Jean-Claude BELEGOU a un excep­tion­nel talent fou !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>